Mitt Romney tance Barack Obama sur la Chine et la Syrie

le
0
Le candidat républicain accuse le président sortant de manquer de caractère sur les dossiers diplomatiques.

De New York

Désireux d'asseoir sa stature de présidentiable, Mitt Romney a sorti l'artillerie lourde contre son rival démocrate Barack Obama et la politique étrangère de celui-ci, jugée «molle». Le candidat républicain, battant le pavé dans l'État clé de l'Ohio, révélait samedi que la Maison-Blanche avait pour la huitième fois retardé la publication d'un rapport qualifiant la Chine de «manipulateur de monnaie», censé être rendu public lundi 15 octobre et désormais prévu au-delà du 6 novembre, jour de scrutin présidentiel. Officiellement, le texte rédigé par le département du Trésor devait être mis de côté, juste le temps de permettre à la réunion du G20 (groupe des vingt premières puissances économiques de la planète), les 4 et 5 novembre prochain à Cannes, de se dérouler sans incident. Il expliquerait comment la Chine maintient artificiellement bas la valeur de sa devise, le yuan, pour renforcer la compétitivité de ses entreprises.

Faisant feu

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant