Mitsubishi sécurise ses approvisionnements en platine

le
0

(Commodesk) Les deux premières maisons de commerce japonaises, Mitsubishi et Itochu, cherchent à investir dans le platine et le palladium pour leurs clients de l'industrie automobile.

Les deux négociants japonais veulent acquérir des mines au Canada et en Afrique du Sud, anticipant une pénurie de ces deux métaux incontournables pour la fabrication des pots catalytiques.

Mitsubishi a acheté en mars 2012 un quart du canadien Stillwater Marathon Platinum Group, et disposera ainsi de 200.000 onces de platine par an à partir de 2016, tandis qu'Itochu Mineral Resources Development est partenaire depuis 2011 d'Ivanhoe Platinum en Afrique du Sud, après avoir cherché à coopérer en 2007 avec Mvelaphanda, un groupe minier sud-africain.

D'après les prévisions des négociants, l'industrie consommera de 50 à 90% de platine de plus en 2020, contre 3,2 millions d'onces annuelles en 2010, si l'Union européenne renforce ses normes de pollution pour les véhicules diesel.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant