Mitsubishi Motors veut augmenter son bénéfice d'un tiers

le
0
MITSUBISHI ENTEND AUGMENTER SON BÉNÉFICE D'UN TIERS
MITSUBISHI ENTEND AUGMENTER SON BÉNÉFICE D'UN TIERS

TOKYO (Reuters) - Mitsubishi Motors a présenté mercredi un plan visant à augmenter d'un tiers en trois ans sa production et son bénéfice, le constructeur automobile japonais de second rang voulant ainsi tourner la page d'une restructuration qui a traîné pendant dix ans.

Le dévoilement de ce nouveau plan, centré sur les pays émergents, intervient au lendemain de l'annonce d'une coopération de grande ampleur avec Renault et Nissan.

Mitsubishi, qui construit le pick-up Triton et le SUV Outlander, a également dit qu'il lèverait 2,1 milliards de dollars via l'émission de nouvelles actions, somme qui servira à rembourser certains actionnaires d'un renflouement effectué en 2004.

Ce renflouement avait notamment été rendu nécessaire par l'échec d'un rapprochement avec ce qui était à l'époque DaimlerChrysler.

"Nous cesserons d'être une entreprise en reconstruction pour devenir une entreprise normale", a déclaré lors d'une conférence de presse Osamu Masuko, président de Mitsubishi.

Le constructeur entend porter son résultat opérationnel à un niveau record de 135 milliards de yens (1,02 milliard d'euros) d'ici l'exercice 2016-2017, contre un objectif de 100 milliards pour 2013-2014.

Mitsubishi entend également vendre 1,43 million de véhicules d'ici 2016-2017, soit une hausse de près de 30% par rapport à l'objectif de 1,1 million fixé pour l'exercice en cours.

L'essentiel de la hausse des ventes sera le fait de pays émergents, a ajouté Mitsubishi, qui entend également augmenter de près de 50% ses investissements sur les trois prochaines années, pour les porter à 100 milliards de yens.

Une partie de cette somme pourrait à servir à la construction de nouveaux sites de production en Indonésie et aux Philippines.

Comme l'avait rapporté Reuters à la fin du mois dernier, Mitsubishi Motors rachètera les actions préférentielles émises il y a près de dix ans à destination de Mitsubishi Heavy Industries, Mitsubishi UFJ Financial Group et la société de négoce Mitsubishi Corp.

Au sujet de l'alliance avec Renault-Nissan annoncée mardi, qui ne prévoit pas à ce stade de liens capitalistiques, Osamu Masuko a déclaré que Mitsubishi Motors ne limiterait pas forcément ses partenariats à ces deux constructeurs.

Yoko Kubota, Benoît Van Overstraeten pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant