Mitsubishi Motors, nouvelle casquette de PDG pour Carlos Ghosn

le
0
Le PDG de Nissan Carlos Ghosn (D) quitte le 10 Downing Street à Londres après une rencontre avec la Première ministre Theresa May. (© N. Halle'n / AFP)
Le PDG de Nissan Carlos Ghosn (D) quitte le 10 Downing Street à Londres après une rencontre avec la Première ministre Theresa May. (© N. Halle'n / AFP)

Le titre Mitsubishi Motors a fini sur un gain de 7,85% à 522 yens après avoir atteint jusqu'à 536 yens (+10,74%) dans les minutes suivant la publication de cette information sur le site internet du quotidien Nikkei. L'action Nissan, elle, n'en a pas bénéficié, elle n'a pris que 0,52% à 1.004,5 yens.

La direction de Mitsubishi Motors souhaite que M. Ghosn prenne la restructuration en main après l'entrée de Nissan au capital du groupe à hauteur de 34% dans le courant du mois, écrit le journal économique souvent très bien informé, sans citer ses sources.

Cette nomination devrait être approuvée en décembre par les actionnaires et administrateurs de Mitsubishi Motors, précise le Nikkei.

Pas une énorme surprise

Le cas échéant, l'arrivée de M. Ghosn aux commandes ne serait pas une énorme surprise, les observateurs se doutant depuis des semaines qu'en décidant d'investir, le patron de Nissan aurait d'une façon ou une autre la haute main sur les orientations de Mitsubishi Motors.

Ce groupe est en pleine phase de convalescence après un scandale de maquillages de données sur ses véhicules, une vilaine affaire qui aurait pu mettre en péril l'entreprise si Nissan (qui lui achète des mini-véhicules pour les revendre sous sa marque) n'avait pas volé à sa rescousse.

En prenant un tiers de l'entreprise en vertu d'un accord annoncé en mai, Nissan entend accompagner une restructuration

Lire la suite sur le revenu.com


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant