MITSUBISHI : le PDG s'en va après le scandale Dieselgate

le
0

(AOF) - Le PDG de Mitsubishi Motors, Tetsuro Aikawa quittera ses fonctions le 24 juin prochain, poussé vers la sortie par Nissan Motor, son premier actionnaire depuis la semaine dernière. Le dirigeant fait les frais du scandale des tests d'économie sur les véhicules du constructeur. En effet, le sixième groupe automobile japonais a perdu près de la moitié de sa valeur depuis qu'il a reconnu, le 19 avril, la falsification de tests d'économies de carburant sur quatre modèles.

Les scandales dieselgate s'enchaînent : Suzuki, quatrième constructeur automobile nippon a chuté de plus de 9% aujourd'hui après avoir fait l'objet d'accusations lui aussi sur des économies de carburant de ses véhicules.

Et Nissan Motor connu pour son célèbre Qashqai n'a pas été épargné non plus. Hier, le groupe a nié les accusations du ministère coréen de l'Environnement (MEO) sur le non respect des normes d'émissions polluantes. Le ministère a demandé au japonais de rappeler 814 de ses modèles Qashqai, avec en prime une amende encourue d'environ 250 000 euros.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant