Mistral : la non-livraison coûtera moins d'un milliard d'euros, assure Le Foll

le , mis à jour à 16:51
31
Mistral : la non-livraison coûtera moins d'un milliard d'euros, assure Le Foll
Mistral : la non-livraison coûtera moins d'un milliard d'euros, assure Le Foll

Stéphane Le Foll a assuté à l'issue du conseil des ministres que le coût de la non-livraison des deux Mistral à la Russie ne dépasserait pas un milliard d'euros. Un chiffre qui avait déjà été avancé par le ministre des Finances Michel Sapin mi-août sur fond de polémique. 

Le porte-parole du gouvernement a indiqué que le montant exact sera communiqué au Parlement : «Ce sera présenté de manière précise devant les parlementaires et ça comprend le remboursement de toutes les avances qui avaient été faites par les Russes.»

Le Conseil des ministres a entériné, mercredi, l'accord passé début août entre la France et la Russie. Ce projet de loi était «nécessaire parce qu'il y avait un traité international avec des conséquences budgétaires», a relevé Stéphane Le Foll, assurant qu'«il n'y a rien en dehors de ce qui était nécessaire à rembourser.»

Revendre les Mistral

Des chiffres bien en-deçà de la réalité selon le Canard Enchaîné. Dans son édition du mercredi 12 août, le journal satirique révélait que l'addition pourrait avoisiner les 2 milliards d'euros en prenant compte les frais indirects omis par le gouvernement. Outre les avances de 896 millions d'euros versées par la Russie, la note finale engloberait notamment 100 millions d'euros liés au remboursement des frais engagés pour l'aménagement du port de Vladivostok, l'adaptation en version maritime des hélicoptères russes, la formation de 400 marins pendant un an et demi. Sans oublier 200 millions d'euros liés aux démantèlement des équipements russes déjà installés sur les bâtiments dans la perspective d'une revente. 

Stéphane Le Foll a d'ailleurs précisé que la France menait des négociations pour céder les deux porte-avions à un pays tiers. Une dizaine de pays, parmis lesquels l'Egypte, la Malaisie, le Canada ou encore l'Inde seraient intéressés. Selon La Tribune, le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian se rendra ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • tropfort le jeudi 27 aout 2015 à 15:44

    Une paille pour ce fonctionnaire hors-sol et... menteur, bien sûr .

  • Berg690 le jeudi 27 aout 2015 à 14:25

    L'inde n’achètera pas 126 rafales! mais ça n'a surement rien à voir.

  • M415325 le jeudi 27 aout 2015 à 07:48

    Ils ont un culo monstre comment osent t ils parler ainsi ils n'arrêtent pas de mentir Seul les fous peuvent les croire.....

  • jfvl le mercredi 26 aout 2015 à 19:05

    d'où son nom !

  • Samisam6 le mercredi 26 aout 2015 à 18:38

    il ne devrait pas s'occuper de l'agriculture, encore des dossiers qui n'avancent pas!!

  • frk987 le mercredi 26 aout 2015 à 18:18

    Que le PS paye ce milliard.......l'idéologie bornée ça a un coût !!!!

  • gstorti le mercredi 26 aout 2015 à 17:36

    Ah, ben, si ça ne coute que 1 milliards, nous sommes sauvé. Au fait les cochons que les russes n'achète plus, ben, que 1 petit milliards, et les fruits et légumes, 1 autre petit milliards, et les autres produits, que quelques milliards..., et si les Egyptiens rachète les bateaux au rabais, ce qui fait que cela ne coute que, pour le porc, c'est une autre histoire. Nos nouveaux amis, ne mangent pas de porcs..., et d'ailleurs sont à la diète..., lol, arme ou bouffe, faut choisir...

  • MI2010SP le mercredi 26 aout 2015 à 17:33

    il nous prend pour des billes

  • m1234592 le mercredi 26 aout 2015 à 17:22

    J'oubliais Fafa était en Tchèquie dimanche et a eu un "léger malaise", vite une transfusion se sont écrié les présents!

  • m1234592 le mercredi 26 aout 2015 à 17:21

    Lisez bien ce n'est pas le coût de la non livraison qu'il nous annonce : c'est le montant des avances faites par la Russie et ce n'est que la partie émergée de l'iceberg Multiplier donc par 4 donc les 3/4 resteront des coûts pour le budget même si nous réussissons à les vendre. Fabius qui est au mieux avec Israël, sa maison mère, pourrait essayer de les placer là-bas.