Mission réussie pour le lanceur européen Vega à Kourou

le
0

KOUROU, Guyane française (Reuters) - Pour sa deuxième mission, la fusée Vega, lanceur léger mis au point par les Européens, a réussi la mise en orbite de trois satellites dans la nuit de lundi à mardi, a annoncé Arianespace.

Un peu plus d'un an après son vol inaugural, le lanceur a décollé du pas de tir du centre spatial de Kourou à 23h06 (mardi à 02h06 GMT).

Une heure plus tard environ, il a placé sur orbite le satellite belge Proba-V (V pour végétation) de l'Agence spatiale européenne (ESA) qui fournira pendant deux ans et demi au moins des informations sur l'influence du climat, la gestion des ressources pour les eaux de surface, la surveillance de l'évolution des zones agricoles et l'évaluation de la sécurité des aliments.

Il a ensuite mis en orbite le satellite vietnamien VNREDSat-1, pour le compte de l'Académie des sciences et des technologies du Vietnam, qui va suivre et observer les effets du changement climatique.

VNREDSat-1 doit également permettre d'anticiper les catastrophes naturelles.

Le dernier satellite, l'ESTCube-1, a été conçu et fabriqué par des étudiants estoniens de l'Université nationale de Tartu sous la supervision de l'Office spatiale estonien.

Ce nano-satellite aura pour mission principale, pendant un an, de procéder à des mesures pouvant s'appliquer aux voiles solaires électriques pour de nouveaux concepts de propulsion spatiale.

Avec un vol inaugural en février 2012, le lanceur léger Vega complète les services de lancement proposés par l'Europe, qui dispose déjà de son lanceur lourd Ariane-5 et du lanceur de catégorie moyenne Soyouz.

Cette mission était la première en présence du nouveau PDG d'Arianespace, Stéphane Israël, en fonction depuis le 22 avril, et qui a vécu cette campagne comme "une aventure très forte".

"Avec ce deuxième vol réussi, a-t-il déclaré à la presse, Vega confirme qu'il va être durablement un des lanceurs que nous allons proposer".

"Vega entre dans l'histoire après une mission particulièrement difficile" a pour sa part déclaré le directeur des lanceurs de l'agence spatiale européenne, Antonio Fabrizi pour qui cette deuxième mission était l'occasion de prouver la fiabilité de Vega.

La prochaine mission est programmée pour le 5 juin. Ariane 5 embarquera le quatrième véhicule automatique de transfert européen, l'ATV Einstein. Les deux prochains lancements de Vega sont annoncés par Arianespace pour 2014.

Franck Leconte, édité par Henri-Pierre André

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant