Misrata salue les raids de la coalition

le
0
Cette ville de l'Ouest de la Libye sort tout juste de dix jours de pilonnages et de combats de rue menés par les forces pro-Kadhafi.

«Nous sommes libérés! Enfin libérés!» L'émotion de ce médecin libyen se devine à travers les grésillements de sa ligne téléphonique satellitaire. Dans sa Misrata natale, aux mains des insurgés et théâtre récent d'attaques des forces pro-Kadhafi - en dépit du cessez-le-feu -, la vie est en train de reprendre discrètement depuis les «raids salvateurs» de la coalition, dans la nuit de mardi à mercredi et dans la matinée de mercredi. «On a d'abord entendu de fortes explosions. Plus tard, on a appris que différentes positions militaires aux abords et à l'intérieur de la ville avaient été touchées», raconte-t-il avec émotion. Depuis, cette troisième ville du pays, situé à 200 kilomètres à l'est de Tripoli, a retrouvé un peu de son calme habituel. «Nous n'avons entendu aucun nouveau tir d'artillerie de l'armée libyenne et, pour la première fois depuis une semaine, les boulangeries ont rouvert leurs portes», dit le médecin. Si les tanks de l'armée lib

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant