Mises en examen pour tentative d'assassinat d'un policier

le
0

MULHOUSE, Haut-Rhin (Reuters) - Deux hommes âgés d'une vingtaine d'années ont été mis en examen pour tentative d'assassinat et écroués à Mulhouse après la violente agression dont avait été victime un gardien de la paix, dans la nuit du 15 au 16 septembre dernier à Kingersheim (Haut-Rhin), a-t-on appris lundi auprès du procureur.

Plusieurs individus cagoulés avaient barré la route du policier de 37 ans, qui rentrait en voiture chez sa compagne, dans la banlieue de Mulhouse, et lui avaient donné des coups de bâton, de pied et de poing au visage qui lui avaient occasionné une fracture faciale.

Laissé inconscient dans son véhicule auquel ses agresseurs avaient mis le feu, le fonctionnaire s'était réveillé à temps pour éteindre les flammes.

Les deux mis en cause, des jeunes aux nombreux antécédents judiciaires, selon un enquêteur, auraient voulu se venger du policier mulhousien qui était précédemment en poste dans le quartier du Béarn, à Kingersheim, où ils résident.

L'un d'eux a été interpellé le 26 septembre en Alsace, le second mardi dernier à Valence (Drôme) où il s'était réfugié, se sachant recherché.

Un troisième homme, également interpellé à Valence, a été remis en liberté avec le statut de témoin assisté.

Patrick Genthon, avec Gilbert Reilhac, édité par Patrick Vignal

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant