Mise examen du père soupçonné d'avoir tué son bébé

le
0

PARIS (Reuters) - Un homme de 22 ans soupçonné d'avoir provoqué mardi la mort de son bébé de huit mois en le projetant violemment au sol a été mis en examen dimanche pour homicide volontaire sur mineur de moins de 15 ans, a annoncé le procureur de la République de Nîmes.

Le suspect s'était rendu samedi matin aux gendarmes à Bessèges (Gard) avant d'être placé en garde à vue.

"Le mis en cause a été déféré devant un juge d'instruction et mis en examen pour homicide volontaire sur mineur de moins de 15 ans, et il a été placé sous mandat de dépôt", a déclaré le procureur de Nîmes, Robert Gelli, sur BFM-TV.

"A ce stade où nous en sommes, devant le juge d'instruction, il n'a pas souhaité s'expliquer et répondre aux questions du juge d'instruction", a-t-il ajouté.

Selon le procureur de Nîmes, une dispute aurait éclaté entre le jeune homme de 22 ans et la mère de l'enfant, qui lui demandait d'enduire le bébé de crème solaire.

La mère a affirmé qu'il aurait alors jeté le bébé au sol à deux reprises, une déclaration corroborée par les constatations médico-légales effectuées.

Les parents sont des étudiants de la région parisienne.

Chine Labbé

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant