Mise en garde contre certains placements outre-mer

le
0
DR
DR

(lerevenu.com) - Seuls sont habilités à effectuer des opérations de banque ou à fournir des services d'investissement dans les collectivités d'outre-mer, les établissements de crédit et les prestataires de services d'investissement (PSI) agréés par l'ACP.
Les établissements de crédit ayant leur siège à l'étranger ne peuvent y exercer leur activité qu'à la condition d'avoir obtenu, au préalable, l'agrément d'une filiale ou d'une succursale, est-il précisé.

En pratique, avant de s'engager, il faut toujours vérifier que la personne qui sollicite pour une opération ou un investissement à caractère bancaire ou financier :
* figure bien au moins sur une des listes des établissements de crédit ou prestataires de services d'investissement (www.regafi.fr), autorisés par l'ACP à exercer en France métropolitaine ou dans les départements et collectivités d'outre-mer ;
* ou agit en qualité d'intermédiaire en relation avec un établissement de crédit ou en qualité d'agent lié mandaté par un PSI, cet établissement ou ce PSI devant lui-même être agréé par l'ACP. L'intermédiaire qui intervient en Nouvelle-Calédonie, en Polynésie française ou dans les Iles Wallis-et-Futuna, devra, à compter du 1er janvier 2014, être enregistré sur le registre unique tenu par l'Orias (www.orias.fr). Si la personne ne figure pas sur ces listes, il convient de ne pas répondre à ses sollicitations, car il est fort probable que celle-ci soit en infraction avec la législation applicable, explique l'Autorité de contrôle.

En cas de doute ou si vous avez des questions ou des interrogations,
vous pouvez appeler au 0811 901 8011,
du lundi au vendredi, de 8 à 18 heures (heure de Paris).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant