Mise en échec, l'UE laisse la porte ouverte à l'Ukraine

le
0
À la veille du sommet de Vilnius, l'Europe des États doit parler d'une seule voix, laisser la porte ouverte à l'Ukraine et rassurer la Géorgie et la Moldavie qui comptent toujours se rapprocher de l'UE.

Il a fallu quatre jours pour les trouver, mais les mots sont finalement plus énergiques que prévu: l'Union européenne «désapprouve avec force» les pressions de la Russie sur l'Ukraine et «maintient sur la table» l'offre d'association que Kiev vient de repousser sous la pression de Moscou, ont fait savoir lundi les deux chefs de file européens, Herman Van Rompuy et José Manuel Barroso. La déclaration, écrite, fait écho à la colère des opposants ukrainiens, estomaqués par la volte-face de leur gouvernement. Ignorant les démentis de Vladimir Poutine, les deux hommes mettent nommément en cause la Russie et les «pressions extérieures» qu'elle inflige à sa voisine occidentale. «C'est à l'Ukraine de décider librement de l'engagement qu'elle souhaite avec l'UE», assure...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant