Mise au point d'un test de diagnostic rapide d'Ebola

le
3
MISE AU POINT D'UN TEST DE DIAGNOSTIC RAPIDE D'EBOLA
MISE AU POINT D'UN TEST DE DIAGNOSTIC RAPIDE D'EBOLA

PARIS (Reuters) - Un test de diagnostic rapide du virus Ebola, utilisable sur le terrain sans matériel spécifique, à partir d'une goutte de sang, de plasma ou d'urine, a été mis au point par des chercheurs du commissariat à l'énergie atomique (CEA) de Marcoule (Gard).

Baptisé Ebola ezyscreen et d'un format similaire à celui des tests de grossesse, cet appareil peut "donner une réponse en moins de 15 minutes pour tout patient présentant des symptômes de cette maladie", précise le CEA dans un communiqué.

A l'heure actuelle, les tests, basés sur la détection génétique du virus, nécessitent des appareillages dédiés, prennent de 2h15 à 2h30 et doivent être pratiqués exclusivement en laboratoire, relève l'organisme public.

Ebola ezyscreen a été validé par le laboratoire de haute sécurité microbiologique P4 Jean Mérieux sur la souche qui sévit actuellement en Afrique de l'Ouest.

Un prototype sera disponible "d'ici la fin du mois d'octobre" pour permettre la validation clinique sur le terrain, ajoute le CEA, avant que ne soit lancée la phase d'industrialisation et de production par la société française Vedalab, leader européen des tests rapides.

Selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), l'épidémie de fièvre Ebola a fait 4.546 morts sur les 9.191 cas recensés en Guinée, au Liberia et en Sierra Leone.

(Marine Pennetier, édité par Yves Clarisse)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bigot8 le mardi 21 oct 2014 à 17:15

    cocorico

  • lorant21 le mardi 21 oct 2014 à 16:08

    Bravo. On cherche mieux au CEA qu'à L'Institut Pasteur! Paradoxal, non? :-)

  • Gary.83 le mardi 21 oct 2014 à 15:44

    3 cas de chikungunya à Montpellier !!!