Mirova lance un fonds dédié aux projets d'infrastructures d'énergies renouvelables

le
0

(NEWSManagers.com) - Mirova, filiale de Natixis Asset Management dédiée à l'investissement responsable, lance le fonds d'investissement dans les projets d'infrastructures d'énergies renouvelables Mirova Eurofideme 3. Le fonds s'adresse aux investisseurs professionnels uniquement et vise une talle cible de 200 millions d'euros et un taux de rendement d'investissement net de 10 à 11%. Le premier closing devrait intervenir fin juillet pour un montant supérieur à 75 millions d'euros.

Fort du succès des fonds Fideme (2002) et Eurofideme 2 (2008), Mirova propose ce nouveau fonds pour permettre aux institutionnels européens d'accéder à des investissements dans des sociétés-projets portant des actifs d'énergie renouvelable, pour l'essentiel éolien et photovoltaïque, en Europe.

La stratégie d'investissement vise à établir des partenariats de long terme avec des sociétés industrielles, en co-investissant avec elles, afin de les accompagner dans la construction et l'exploitation de ces projets d'infrastructures. Après plusieurs années d'exploitation, le fonds aura vocation à sortir des projets afin de les revendre à des industriels ou des financiers.

Mirova bénéficie de plus de 10 ans d'expérience en gestion d'investissement s dans des projets d'énergies renouvelables. C'est l'une des premières sociétés de gestion en Europe à lancer un troisième millésime de fonds sur cette expertise. En 10 ans, l'équipe Energies renouvelables de Mirova, qui doit être très prochainement renforcée, a investi dans 66 projets dont 31 fermes éoliennes, et a participé à la construction de capacités de production de 700 mégawatt d'énergies propres correspondant à un investissement total de plus de 1 milliard d'euros.

Mirova souligne que la transition énergétique et la lutte contre les changements climatiques constituent un contexte favorable au développement de l'investissement dans le secteur. Le marché européen des énergies renouvelables est le plus avancé du monde mais les besoins en investissement sont encore importants. Selon une étude EY commanditée par Mirova, 236 milliards d'euros d'investissements seront nécessaires au cours des cinq prochaines années dans les secteurs de l'éolienne terrestre, du photovoltaïque et de la biomasse pour atteindre les objectifs européens en 2020 (20% d'énergies renouvelables dans la consommation d'énergie finale).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant