Mirae Asset veut accélérer son développement en Europe

le
0

(NEWSManagers.com) - Frédéric Niamkey est très confiant. " Notre mission est de mettre en avant nos stratégies de qualité auprès d'une clientèle de qualité en Europe " , souligne à Newsmanagers le nouveau responsable des ventes de Mirae Asset pour la France, Genève et Monaco. Arrivé il y a à peine six mois chez Mirae Asset Global Investments (UK), Frédéric Niamkey, qui a précédemment développé les activités d'Aberdeen AM en Suisse, est basé à Londres avec l'objectif de contribuer au rayonnement et au développement dans l'espace francophone des activités de gestion d'actifs du groupe de services financiers Mirae.

Le pôle de gestion d'actifs, logé dans Mirae Asset Global Investments, est présent dans une douzaine de pays. Il a développé une expertise unique sur les marchés émergents, avec des antennes dans sept pays de la région (Autralie, Chine, Hong Kong, Inden Corée, Taiwan et Vietnam). En Asie, Mirae Asset est l'un des plus gros gestionnaires de la région, à la fois sur les segments retail et institutionnel. Mais les activités à l'international restent encore embryonnaires.

Mirae Asset affiche un encours de 75 milliards de dollars, dont seulement 2 milliards de dollars à l'international. Sur ce montant, 90% émanent d'investisseurs européens qui se sont engagés dans quelques-unes des stratégies mises en avant par Mirae. " Nous allons procéder pas à pas, sans aucune urgence, mais notre objectif est de distribuer nos quatre ou cinq meilleures stratégies aux investisseurs européens " , précise Frédéric Niamkey. Le bureau de Londres s'est étoffé ces toutes dernières années et compte désormais huit personnes, dont six qui couvrent la distribution dans l'ensemble des pays européens.

Les actifs sous gestion d'origine européenne sont certes encore modestes mais ils ont fortement progressé ces derniers temps. " Nous avons réussi à multiplier nos encours par quatre au cours des deux dernières années et l'intérêt pour nos stratégies ne se dément pas malgré un contexte parfois difficile " , assure Frédéric Niamkey. Sur les 2 milliards de dollars d'encours, 40% émanent des investisseurs institutionnels et 60% du wholesale.

Parmi les thèmes mis en avant par Mirae figure notamment la montée en puissance des classes moyennes. Un thème décliné dans le Asia Great Consumer Equity Fund qui affiche, au sein de la sicav européenne, un encours de 750 millions de dollars. " Les classes moyennes ont de plus en plus de poids dans les économies asiatiques. Elles donnaient précédemment la priorité à ce dont elles avaient besoin, elles peuvent désormais privilégier ce dont elles ont envie " , explique Frédéric Niamkey. Lancé à la mi-2011, le fonds, très concentré (32 lignes actuellement), affiche une performance de 30,99% sur trois ans contre 9% sur la même période pour le MSCI AC Asia ex Japan (Gross) USD.

Autres thèmes d'investissement privilégiés par Mirae, le commerce électronique en plein essor notamment en Chine, le tourisme qui en est encore à ses premiers balbutiements, la santé, avec d'énormes besoins à couvrir au cours des prochaines décennies et une stratégie lancée il y a quelques mois, ou encore le " local taste" , qui va se concentrer sur les sociétés bien implantées localement pour répondre au mieux aux goûts culinaires des populations de la région, mieux en tout cas que des Heinz ou des Kellogg!

Toutes les stratégies mises en avant jusqu'ici concernent une seule classe d'actifs, les actions. Mais Mirae a bien l'intention de pousser les feux de certaines stratégies obligataires. Le fixed income représente d'ores et déjà plus de 20 milliards de dollars d'actifs et quelques expertises. " En 2016, nous envisageons de mettre en avant une ou deux stratégies obligataires en Europe " , indique Frédéric Niamkey... avant de s'envoler pour Hong Kong en compagnie de quelques grands institutionnels européens qui veulent en savoir plus...

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant