Mirabaud veut se renforcer à Paris

le
0
(NEWSManagers.com) - Après une très bonne année 2012, le groupe suisse Mirabaud envisage très sérieusement de renforcer ses effectifs à Paris. Riche d'une trentaine de collaborateurs, l'antenne parisienne pourrait notamment étoffer son pôle convertibles piloté depuis un peu plus d'un an par Renaud Martin.
Il faut dire aussi que la stratégie de convertibles gérée par Renaud Martin affiche des résultats plutôt flatteurs. Le fonds Mirabaud Convertible Bonds Europe A Cap (Eur), lancé en octobre 2011, a dégagé l'an dernier une performance de 16,6% contre 15,7% pour l'indice de référence Exane Europe Convertible Bond Index. Ses actifs sous gestion s'élèvent à quelque 175 millions d'euros.

Autre axe de développement le high yield, mais à Londres où Mirabaud devrait annoncer prochainement le recrutement d'une personne, a indiqué le 22 février à Newsmanagers Lionel Aeschlimann, associé chez Mirabaud, à l'occasion d'une présentation à Paris. Andrew Lake, qui gère le fonds Mirabaud-Global High Yields Bonds (130 millions de dollars d'actifs sous gestion), a estimé lors de cette manifestation que le segment du high yield ne retrouvera pas en 2013 les niveaux exceptionnels de l'an dernier. Il pourrait néanmoins dégager un rendement de 6% à 7% dans un environnement où la volatilité pourrait demeurer élevée et où les fondamentaux techniques du segment restent très bons.

L'évolution de l'activité de Mirabaud à Paris n'est bien évidemment pas étrangère aux projets de recrutement qui pourraient aussi concerner les équipes de ventes. L'an dernier les encours du marché français ont atteint 1,4 milliard d'euros. Dans la banque privée, les actifs ont progressé d'environ 9% à près de 1 milliard d'euros, la hausse provenant à 50% du marché et à 50% de la collecte. Côté institutionnel, les actifs se sont accrus d'environ 25% à 400 millions d'euros, une évolution due aux deux tiers à la collecte.

A côté de ces deux pôles historiques, Mirabaud envisage de se développer également sur le marché des CGPI. Depuis deux ans et demi , la société de gestion a déjà pu apprécier les acteurs de ce segment au travers de la plateforme Finaveo. " Nous souhaitons intensifier nos relations avec les partenaires dédiés aux CGPI et notamment aux plateformes assurentielles" , a précisé à Newsmanagers Raphaël Spahr, directeur général de Mirabaud France.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant