Mipcom: le divertissement demande plus d'effort

le
0
À Cannes, les nouveaux programmes télé valorisent le dépassement de soi.

En télévision, les bons sentiments cèdent du terrain face à l'action. Au Mipcom, le marché international des programmes de télévision, qui se tient à Cannes jusqu'au 10 octobre, cette tendance est particulièrement vive dans les nouveaux programmes de divertissement qui sont proposés aux chaînes du monde entier.

«On sent effectivement une volonté de sortir des discours protecteurs permettant d'atténuer la dureté de la crise, explique Bertrand Villégas, le cofondateur de l'agence The Wit, qui traque les nouveaux programmes de télé partout dans le monde. Maintenant, les formats en vogue insistent davantage sur le fait qu'il faut aller de l'avant, se dépasser, réinventer les choses.» En clair, il s'agit de tirer le téléspectateur de son douillet cocon. «Dans le divertissement, le mot d'ordre est dorénavant: adieu confort, bonjour le nouveau monde.»

Le futur «The Voice»

La ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant