Ministres harcelés : la «chienlit», c'est maintenant

le
14
Ministres harcelés : la «chienlit», c'est maintenant
Ministres harcelés : la «chienlit», c'est maintenant
Un déploiement de forces digne des plus belles heures du quinquennat de Nicolas Sarkozy! Pas moins de sept cars de police, une quinzaine d'estafettes de CRS et des agents en civil à chaque croisement ont bunkerisé hier le chic quartier de la Muette, dans le XVIe arrondissement de Paris. La raison? Empêcher les opposants au mariage gay de polluer le discours de François Hollande à l'OCDE. Un comble pour un président qui promettait de « rassembler » une « France apaisée ».

Il faut dire que, depuis quelques semaines, ses ministres ne peuvent plus mettre un soulier dehors sans se faire harceler par des concerts de casseroles et des slogans hostiles au mariage pour tous. Avant-hier à Montpellier, Michèle Delaunay a ainsi été accueillie par « une vingtaine de bêtassons hurleurs avec des cornes de brume et des clairons », raconte-t-elle. Petite femme frêle, la ministre déléguée aux Personnes âgées est descendue de voiture, sans garde du corps, pour discuter. En vain. « Ils ne cherchent pas le dialogue, mais l'agitation », regrette-t-elle. Cependant, pas question d'annuler sa visite aujourd'hui dans le Sud-Ouest, bien qu'il lui arrive de redouter « les tomates ou la tarte à la crème ».

Mobilisation jusqu'en Allemagne

Samedi dans l'Isère, Cécile Duflot avait déjà eu droit à : « Duflot, on veut des enfants bio. » Arnaud Montebourg, lui, a eu chaud le 2 avril quand une centaine de manifestants ont envahi la gare Saint-Charles de Marseille. Lundi en Allemagne, c'était une dizaine de mamans expatriées avec poussettes qui l'attendaient. Le « premier flic de France », Manuel Valls lui-même, a eu droit à un comité d'accueil dimanche soir en sortant d'un concert? à deux pas de la Place Beauvau.

Le gouvernement serait-il à ce point impopulaire qu'il doive rester cloîtré pour échapper à « la menace de chienlit », selon le mot de Jean-Pierre Raffarin? « Quelques militants radicaux et violents...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8743521 le jeudi 18 avr 2013 à 09:41

    frk987, c'est tout à fait vrai:Ces fonctionnaires qui nous gouvernent font penser à ces profs qui ne maitrisent rien, ni leur éléves ni l'avenir qu'ils doivent leur préparer.Alors qu'ils ne s'étonnent pas d'étre hués...ils peuvent étre heureux car en prenant exemple sur l'action de la cgt quand elle l'estime nécessaire(occupation,prise en otage ,destruction ) ils pourraient bientôt se retrouver bientôt dans des situations beaucoup plus dangereuses !

  • M3493130 le jeudi 18 avr 2013 à 09:40

    Juste retour des choses et méthode déjà employée par la gauche lors des gouvernements précédents. Ne vous plaignez pas !

  • M1945416 le jeudi 18 avr 2013 à 09:37

    on récolte ce qu'on sème ...

  • cyrilc1 le jeudi 18 avr 2013 à 09:35

    cresus57 le peuple de droite n'est pas en cause! L'espoir existe, une majorité du peuple français vient d'ouvrir les yeux sur l'incompétence, l'amateurisme et le mensonge Socialiste. A priori pas toi!!! Secoue la tete et active ton neurone qui ne voit pas l'evidence!

  • bordo le jeudi 18 avr 2013 à 09:29

    Je ne comprends pas... quand les gauchopitecus robustus (copyright cresus57) harcèlent les ministres de droite, c'est la "colère légitime d'un peuple outragé" et quand ce sont des ministres de gauche, même riches à millions comme Mme Delaunay ou notre Fafa, ce sont des "bêtassons hurleurs". Quand le président de la république passe par la porte de derrière ou se déplace entre minuit et 3h du matin, çà sent l'exil à St-Pierre et Miquelon.

  • cresus57 le jeudi 18 avr 2013 à 09:11

    les droitopithèques dans toute leur bêtise revancharde et aigrie. Le lamentable peuple sarkoziste...

  • M8637171 le jeudi 18 avr 2013 à 09:08

    Le PS va retrouver son score des années 60 et 70 : 15%.

  • M3366730 le jeudi 18 avr 2013 à 09:00

    quand on allume des feux, il ne faut pas se plaindre d'incendies.Ce gouvernement ferait mieux de s'occuper des vrais problèmes : chômage, réduction des déficits, réduction des impôts et taxes, etc....Au boulot les cigales. Pour ceux qui voudraient signer des pétitions : http://www.contribuables.org/

  • T20 le jeudi 18 avr 2013 à 08:58

    Ils ont signé, c'est pour en CH-ER

  • frk987 le jeudi 18 avr 2013 à 08:38

    L'Agence France Propagande ne se permettrait pas de dire l'exacte vérité du terrain, oui dès qu'un élu socialo met le nez dehors, ça sent le chahut, ça me fait penser à ces profs qui n'ont aucune autorité et qui vivent un enfer car inaptes à la fonction.