Ministère du Travail: un ex-Medef nommé directeur de cabinet

le
9
Muriel Pénicaud, ministre du travail, le 18 mai 2017 ( AFP / CHRISTOPHE ARCHAMBAULT )
Muriel Pénicaud, ministre du travail, le 18 mai 2017 ( AFP / CHRISTOPHE ARCHAMBAULT )

Antoine Foucher, l'ancien directeur général adjoint du Medef en charge du social qui avait démissionné de l'organisation patronale en 2016, a été nommé vendredi directeur de cabinet de la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, a indiqué le ministère, confirmant une information de l'AEF.

Antoine Foucher "quitte Schneider Electric", où il était directeur des relations sociales depuis son départ du Medef, a précisé à l'AFP un porte-parole de Schneider Electric.

M. Foucher, 37 ans, était arrivé en 2012 au Medef, après être passé par le cabinet de Xavier Bertrand sous le quinquennat de Nicolas Sarkozy. Ce diplômé de Sciences Po Paris faisait partie du camp des "réformistes" du Medef, et était respecté des syndicalistes.

Il a participé à la plupart des négociations avec les syndicats (assurance chômage, loi de sécurisation de l'emploi, réforme de la formation professionnelle... ) aux côtés de Jean-François Pilliard, ancien président du pôle social dans l'organisation patronale, puis de son successeur, Alexandre Saubot.

Lors de son départ du Medef en juin 2016, il faisait partie de la délégation qui avait conduit un premier round de négociations sur l'assurance chômage. Les discussions avaient échoué sur fond de conflit sur la loi travail et de profondes divisions patronales concernant la taxation des contrats courts. De nouvelles négociations ont repris début 2017 et ont finalement abouti à un accord.

Au ministère du Travail, M. Foucher aura la tâche de mener la réforme du code du travail, pour laquelle Emmanuel Macron a affiché sa volonté d'aller vite, en utilisant la voie des ordonnances.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gylberto il y a une semaine

    La composition de ce gouvernement est incontestablement la meilleure et la plus intelligente de la Veme république.

  • gylberto il y a une semaine

    @g.gigon : Non... cela libérera l'emploi :-) Demandez à un anglais ou un américain si il se considère comme un employé Kleenex. Il vous répondra que non et est très heureux d'avoir pléthore d'offres d'emploi qui correspondent à ses desiratas

  • vazi il y a une semaine

    ceux qui n'ont pas votés et qui se plaignent n'avaient qu'a se bouger. Il est trop tard pour se plaindre

  • g.gigon il y a une semaine

    Le salarié Kleenex, c'est la politique du Macro qui va être mis en place.

  • schmittp il y a une semaine

    Finance et MEDEF pour gouverner la France. Vous sentez le renouveau là dedans ? Evitez les REM pour les législatives si vous tenez à votre peau.

  • M2286010 il y a une semaine

    Un cadre d'une grosse entreprise industrielle au Ministère du Travail, c'est mieux que Martinez (secrétaire général de la C.G.T.) ou les illuminés de Sud, non ?

  • cg46 il y a une semaine

    Macron, banquiers, Medef et compagnie. En marche pour se faire arnaquer. Vive le bon sens populaire et les marchands d' illusions.

  • clausfer il y a une semaine

    Les choses ont le mérite d'être claires. Gouvernement + patronat contre salariés. Il y en a qui vont regretter leur vote aux présidentielles!

  • cesarski il y a une semaine

    les travailleurs ont du mouron a ce faire :)