Milos Raonic : " Il m'a rendu la vie très difficile aujourd'hui "

le
0
Milos Raonic : " Il m'a rendu la vie très difficile aujourd'hui "
Milos Raonic : " Il m'a rendu la vie très difficile aujourd'hui "
Battu en finale du Masters 1000 de Paris-Bercy par Novak Djokovic, Milos Raonic reconnait qu'il est tombé sur plus fort que lui. Le Serbe a notamment très bien lu ses services.

Milos, c'est une belle semaine, mais la fin a été un peu difficile. Pourriez-vous nous dire ce qui vous a manqué, surtout au premier set, cela a semblé très serré pourtant ?
Je trouve qu'il a extrêmement bien joué, il a neutralisé mon service d'une bonne manière et même quand je servais sur son revers. Il se déplaçait très bien. Il avait toujours son revers à deux mains et il arrivait tout de même à la renvoyer. Si j'essayais d'être agressif, il renvoyait la balle très, très longue. Il ne m'a pas donné beaucoup d'occasions. Même quand j'ai eu des balles de break, il les a toutes bien jouées. Il m'a rendu la vie très difficile aujourd'hui.

Comment étiez-vous avant d'aller sur le court ? Aviez-vous un peu le trac ?
Non, je me sentais bien, surtout pour ces deux derniers matchs. J'ai bien joué, j'étais en confiance. J'étais prêt à faire face au défi et à essayer d'utiliser d'éventuelles opportunités.

N'avez-vous pas peur d'être sifflé par le public comme Ivanovic à cause de son service ?
Si mon service marche bien, je suis content. Cela m'est égal ce que disent les autres. Si j'arrive à mettre des aces, je souris toute la journée.

Mais votre service n'a pas si bien marché que contre Roger Federer. Pensez-vous que c'est parce que Novak arrivait à mieux retourner ou aviez-vous quelques appréhensions aujourd'hui ?
Il y a eu plusieurs facteurs. Contre Roger Federer, il est vrai que j'ai mieux servi. C'est le match où j'ai le mieux servi, mais chaque fois que Novak arrivait à mettre sa raquette sur la balle, il jouait des balles très, très longues et même sur des balles très courtes et que j'attaquais, il était quand même présent. Cela augmentait un petit peu la pression sur moi et il fallait que je serve encore plus près des lignes, et là cela pèse un petit peu sur moi au moment de servir.

Vous serez au Masters de Londres pour la première fois, qu'attendez-vous de cet événement ?
Sachant que c'est la première fois que j'y vais, la première chose sera de m'adapter, ce sera difficile, je n'aurai pas de point de repères. Il va donc falloir que je trouve ma place dans cet événement. Bien sûr, il n'y a pas beaucoup d'attentes qui pèsent sur mes épaules : on ne peut pas s'attendre à ce que je joue bien dès le premier match. Il va falloir que je trouve les moyens d'améliorer mon niveau de tennis, mais je suis prêt à faire face et à m'adapter.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant