Mille postes seront créés dans le primaire pour la rentrée

le
1
Reprenant les promesses de campagne de François Hollande, le ministre de l'Éducation a également annoncé une hausse de 25% de l'allocation de rentrée scolaire.

Le Conseil des ministres s'en veut la preuve: François Hollande sera le président des promesses tenues. En matière d'éducation, les déboires de Vincent Peillon sur les rythmes scolaires incitent bien sûr à la prudence, mais les mesures qui doivent prendre corps dès la rentrée ont bien été actées. Le ministre de l'Éducation nationale a présenté mercredi en Conseil une communication sur «les mesures du changement pour la rentrée scolaire 2012».

Une allocation majorée de 25%

En premier lieu, l'allocation de rentrée scolaire sera, comme promis, revalorisée de 25%. Elle sera donc «portée à 356,20¤ pour un enfant de 6 à 10 ans, contre 284,97¤ en 2011, à 375,85¤ pour un enfant de 11 à 14 ans, contre 300,06¤ en 2011, et à 388,87¤ pour un enfant de 15 à 18 ans, contre 311,11¤ en 2011, soit une augmentation toujours supérieure à 70¤», annonce le compte rendu du Conseil des ministres. «D'un coût de 372 millions d'euros pour

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • cmussa13 le mercredi 30 mai 2012 à 22:19

    c'est comme cela que notre Président compte réduire notre dette ?