Militaires assassinés : la même arme utilisée à Montauban et Toulouse

le
0
VIDÉO - Une seule et même arme semble avoir servi pour abattre trois parachutistes jeudi à Montauban et un quatrième le dimanche précédent à Toulouse.

«C'est une affaire très grave. Ce ne sont pas de simples faits divers, mais de véritables exécutions». Dans l'entourage du ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, la succession d'assassinats de militaires à Toulouse puis à Montauban, à seulement quelques kilomètres de la ville rose, ressemble fort à une série. «Un lien est établi. Il est possible que la balle tirée à Toulouse et les balles tirées à Montauban proviennent d'une seule et même arme», a indiqué vendredi le procureur.

Le tueur, qu'il soit seul ou membre d'un groupe, court toujours, même si tous les moyens techniques sont déployés pour tenter de remonter sa piste. Le directeur central de la PJ en personne, Christian Lothion, est descendu de Paris pour participer à l'enquête. Il est venu avec ses meilleurs spécialistes pour épauler le Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Toulouse, saisi des faits. Parallèlement, la sous-direction antiterroriste (SDAT) de la PJ, même si elle n'est pas e

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant