Milan-Sanremo : Démare et son " jour de grâce "

le
0

Vainqueur ce samedi de Milan-Sanremo au terme de ce qu'il a appelé un " jour de grâce ", Arnaud Démare a confié peu après l'arrivée qu'il a vécu à nouveau la situation qui lui a permis d'être sacré champion du monde espoirs en 2011.

Alors que les cadors du peloton étaient présents sur les 291km au programme de l’édition 2016 de Milan-Sanremo, c’est le Français Arnaud Démare qui a remporté la Primavera au sprint. Peu après l’arrivée, le sprinteur de la formation FDJ a confié ses premières impressions, en français au micro de la télévision italienne. « Aujourd’hui, c’était un jour de grâce. Je tombe à dix kilomètres de la Cipressa, je me dis que c’est fini pour moi et puis, finalement, je reviens au pied du Poggio. J’ai fait deux grosses montées énormes. Dans la Cipressa, j’étais vraiment bien avec William (Bonnet) qui a fait la première partie puis avec Mathieu Ladagnous. Il y a des jours comme ça où tout réussit, a confié le premier Français à remporter Milan-Sanremo depuis 1995. J’ai été champion du monde espoirs dans la même situation, avec une chute. Aujourd’hui, rien ne pouvait m’échapper, c’est extraordinaire. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant