Milan-San Remo : Ciolek savoure

le
0
Milan-San Remo : Ciolek savoure
Milan-San Remo : Ciolek savoure

« La journée a été étrange... mais elle se termine bien. Cela a été très dur, il a fait très froid, puis il a fallu reprendre sous la pluie après l'arrêt, a déclaré Gerald Ciolek, vainqueur de Milan-San Remo dimanche selon des propos rapportés par l'AFP. Dans le Poggio, j'ai dépensé beaucoup de forces, la Cannondale a accéléré l'allure mais je me suis accroché pour tenir. Je voulais suivre pour essayer de tirer bénéfice de la situation car Cancellara aussi était devant. Sagan était le grand favori, il avait toutes les responsabilités sur les épaules. Dans les cent cinquante derniers mètres, j'avais de très bonnes jambes, j'ai pu le passer. »

Ancien coureur de l'Omega Pharma-Quick Step, l'Allemand à défendu son choix de rejoindre sa nouvelle formation de MTN-Qhubeka : « Les gens ont été surpris de me voir rejoindre cette équipe mais j'ai adhéré au projet. Par rapport à ma précédente équipe, c'est très différent. J'avais eu plusieurs fois ma chance ces dernières années mais fondamentalement j'étais un équipier. Dans cette équipe, je suis leader. Après mes débuts (ndlr : champion du monde espoirs en 2006), les gens attendaient de moi que je gagne de grandes courses. J'ai dû attendre. Cette victoire est d'autant plus belle. Je la partage avec mes coéquipiers. »

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant