Milan : Quel intérêt de continuer avec Inzaghi ?

le
0
Milan : Quel intérêt de continuer avec Inzaghi ?
Milan : Quel intérêt de continuer avec Inzaghi ?

Entre rumeurs de vente du club, résultats sportifs bien en deçà des attentes et perte de confiance des tifosi, Filippo Inzaghi est dans une situation de plus en plus compliquée au Milan AC. Un mauvais résultat sur la pelouse de la Fiorentina pourrait même précipiter la chute de l'idole rossonera. Pourtant les torts sont plus que partagés.

"Priez votre dieu Nous prions le nôtre." Promu à la tête de l'équipe première du Milan AC, cet été, Filippo Inzaghi bénéficiait, à l'image de cette banderole, de la confiance totale du peuple rossonero. Attendu comme le messie ou presque, SuperPippo devait réussir à relever son Milan après une saison noire conclue, pour la première fois depuis 1997-1998, hors de la zone Europe. Même la pré-saison catastrophique ne pouvait égratigner les espoirs placés sur l'ancien et mythique numéro 9 de San Siro. Le début de saison des Lombards donnait d'ailleurs raison à ses partisans, puisqu'après 7 rencontres, le Milan pointait à une prometteuse quatrième place avec 14 points (4 victoires et 2 nuls pour une seule défaite contre l'intouchable Juventus). Seulement, la suite de l'histoire s'est révélée bien moins évangélique. Sur les 19 rencontres suivantes, le Diavolo ne s'est effectivement imposé que 4 fois et pointe aujourd'hui à une triste onzième place avant de se déplacer sur la pelouse de la Fiorentina. Loin, trop loin des ambitions européennes peut-être trop vites affichées. Signe qui ne trompe pas, selon un sondage effectué, cette semaine, par la Gazzetta dello Sport, 60% des tifosi rossoneri jugent que le maintien en poste d'Inzaghi est une erreur.
Filippo garde la foi, mais
Filippo Inzaghi a en effet obtenu une nouvelle chance grâce à Adriano Galliani qui a convaincu Silvio Berlusconi de le conserver pour le moment. Un délai supplémentaire que l'administrateur délégué des Rossoneri s'était déjà attaché à décrocher la saison dernière pour Massiliano Allegri. C'est dire si la situation d'Inzaghi reste précaire quand on connaît la triste fin de parcours du Toscan à Milan – licenciement en janvier après une défaite 4-3 à Sassuolo. Pourtant, donner du crédit supplémentaire à SuperPippo est aujourd'hui le meilleur choix dont disposent les dirigeants milanais. Après avoir écarté assez sèchement – pour rester poli – Clarence Seedorf, cet été, le Milan payerait cher la séparation avec une autre de ses légendes. Financièrement et symboliquement. Ce serait effectivement une nouvelle écorchure pour la grande famille rossonera qui peine à gérer son patrimoine et son image. Se séparer d'Inzaghi à un peu plus d'une dizaine de matchs de la fin de championnat porterait également à discussion. Certes confier l'intérim jusqu'à la fin de saison à l'inamovible Mauro...


Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant