Milan : jets de pierres et gaz lacrymogènes en marge de l'Expo universelle

le , mis à jour à 19:05
0
Milan : jets de pierres et gaz lacrymogènes en marge de l'Expo universelle
Milan : jets de pierres et gaz lacrymogènes en marge de l'Expo universelle

De violents incidents ont éclaté vendredi après-midi à Milan entre la police et des dizaines de personnes portant des cagoules et des masques à gaz en marge de la manifestation de milliers d'opposants à l'Exposition universelle. Les manifestants ont incendié plusieurs voitures et des poubelles, tiré des pétards et des fumigènes, et lancé des pierres contre la police, qui a répliqué avec des gaz lacrymogènes. Ce, alors que les premiers visiteurs affluaient peu après son inauguration par le chef du gouvernement italien, Mattéo Renzi, pour découvrir les quelque 80 pavillons rivalisant d'inventivité architecturale, où régnait encore une certaine fébrilité après des mois d'un chantier frénétique.

Jeudi déjà, une première manifestation des No Expo avait déjà donné lieu à plusieurs débordements.

Rassemblés sur une place de la ville, les manifestants ont commencé à battre le pavé, accompagnés par une fanfare et des militants déguisés. Les organisateurs, qui avaient annoncé leur volonté de manifester dans une ambiance de «joyeux énervement», disent avoir réuni près de 30.000 personnes, un chiffre difficile à confirmer dans la mesure où la police italienne ne donne jamais d'estimation. Mais la police a dû faire face à des débordements d'opposants dénonçant un gaspillage d'argent public et le recours aux travailleurs précaires et aux volontaires.

Des opposants ont tagué «Expo=mafia»

Sur le parcours, certains se sont montrés violents. Ils ont brisé les vitrines d'une banque et d'une agence immobilière, et tagué «Expo=mafia» sur un restaurant McDonald, l'un des partenaires de l'Exposition. Des pompiers s'activaient devant une agence bancaire en feu et sur le mur de laquelle avait été inscrit: «Vous nous plumez, aujourd'hui vous payez». Des renforts de police sont arrivés sur les lieux, où les canons à eau étaient utilisés pour tenter d'éteindre les voitures en flammes.

«L'Expo c'est ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant