Milan - Genoa, en 1901 déjà.

le
0
Milan - Genoa, en 1901 déjà.
Milan - Genoa, en 1901 déjà.

Match sans grande référence historique en apparence, Genoa-Milan est pourtant la plus vieille affiche du football italien. Les deux équipes se sont affrontées pour la première fois en finale du championnat en 1901.Pour ce Genoa-Milan, "affiche" de la 14e journée de Serie A, il y aurait eu de nombreux points à aborder. Le retour d'El Shaarawy face au club qui l'a formé, la tragique mort du tifoso genaono lors des incidents de 1995, voire l'amitié qui lie les dirigeants de chaque club les amenant à mener conjointement des opérations de mercato. Mais ce serait négliger une fois de plus la dimension historique de cette affiche. Certes, un Genoa-Milan vit aujourd'hui dans un relatif anonymat et n'a aucune réelle valeur sentimentalo-sportive dans l'histoire récente du football. Il y a plus d'un siècle, c'était pourtant le premier classique d'un football italien embryonnaire. Voyage dans l'époque des pionniers, celle des chemises boutonnées à manches longues, des shorts aux allures de pantacourts, des moustaches imposantes et des chapeaux melons.
Juventus-Milan, à l'ancienne
Nous sommes en 1901 et le Genoa domine les premières éditions du Championnat fédéral de Football. Le Griffon battait en finale des clubs qui n'existent plus aujourd'hui, le FC Torinese et l'Internazionale Torino par deux fois. Trois titres d'affilé pour le doyen d'Italie : 1898, 1899 et 1900. Lors de cette dernière édition, la Juventus et le Milan font leurs débuts et commencent à pointer le bout de leur nez. Ces deux formations se présentent plus aguerries à l'édition de 1901. Surtout les Rossoneri, qui se sont emparés à deux reprises de la "Medaglia del Re ". Une compétition instaurée en l'honneur du Roi d'Italie Umberto I assassiné à Monza l'année précédente. Un genre d'ancêtre de la Coupe d'Italie. Le 17 Mars 1901, le Milan et le Genoa se retrouvent donc une première fois au Campo Trotter (où se dresse de nos jours l'imposante Stazione Centrale de Milan). Le score est de 1-1 après prolongation et la victoire revient finalement aux Milanais suite à l'impossibilité de disputer un replay de la part du Genoa.

C'est donc une équipe consciente de ses forces qui affronte son deuxième championnat personnel. Le Genoa est, lui, directement qualifié pour la finale, mais le Milan doit passer par deux tours préliminaires. D'abord les éliminatoires de la Lombardie, qui est en réalité un barrage contre l'autre équipe de la ville, la Mediolanum. À l'époque, l'Inter n'existe pas. Elle ne sera fondée que sept ans plus tard par un groupe de dissidents du Milan AC. Pour les Rossoneri, c'est un succès...



Pour ce Genoa-Milan, "affiche" de la 14e journée de Serie A, il y aurait eu de nombreux points à aborder. Le retour d'El Shaarawy face au club qui l'a formé, la tragique mort du tifoso genaono lors des incidents de 1995, voire l'amitié qui lie les dirigeants de chaque club les amenant à mener conjointement des opérations de mercato. Mais ce serait négliger une fois de plus la dimension historique de cette affiche. Certes, un Genoa-Milan vit aujourd'hui dans un relatif anonymat et n'a aucune réelle valeur sentimentalo-sportive dans l'histoire récente du football. Il y a plus d'un siècle, c'était pourtant le premier classique d'un football italien embryonnaire. Voyage dans l'époque des pionniers, celle des chemises boutonnées à manches longues, des shorts aux allures de pantacourts, des moustaches imposantes et des chapeaux melons.
Juventus-Milan, à l'ancienne
Nous sommes en 1901 et le Genoa domine les premières éditions du Championnat fédéral de Football. Le Griffon battait en finale des clubs qui n'existent plus aujourd'hui, le FC Torinese et l'Internazionale Torino par deux fois. Trois titres d'affilé pour le doyen d'Italie : 1898, 1899 et 1900. Lors de cette dernière édition, la Juventus et le Milan font leurs débuts et commencent à pointer le bout de leur nez. Ces deux formations se présentent plus aguerries à l'édition de 1901. Surtout les Rossoneri, qui se sont emparés à deux reprises de la "Medaglia del Re ". Une compétition instaurée en l'honneur du Roi d'Italie Umberto I assassiné à Monza l'année précédente. Un genre d'ancêtre de la Coupe d'Italie. Le 17 Mars 1901, le Milan et le Genoa se retrouvent donc une première fois au Campo Trotter (où se dresse de nos jours l'imposante Stazione Centrale de Milan). Le score est de 1-1 après prolongation et la victoire revient finalement aux Milanais suite à l'impossibilité de disputer un replay de la part du Genoa.

C'est donc une équipe consciente de ses forces qui affronte son deuxième championnat personnel. Le Genoa est, lui, directement qualifié pour la finale, mais le Milan doit passer par deux tours préliminaires. D'abord les éliminatoires de la Lombardie, qui est en réalité un barrage contre l'autre équipe de la ville, la Mediolanum. À l'époque, l'Inter n'existe pas. Elle ne sera fondée que sept ans plus tard par un groupe de dissidents du Milan AC. Pour les Rossoneri, c'est un succès...



...

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant