Milan Bisevac estime que Lyon n'est pas à sa place

le
0
Milan Bisevac estime que Lyon n'est pas à sa place
Milan Bisevac estime que Lyon n'est pas à sa place

Milan Bisevac, comment allez-vous après la victoire contre Rijeka ?On respire un peu mieux. C'est une victoire qui nous fait du bien mentalement mais qui ne va pas effacer tous nos problèmes. Mais en ce moment, on a besoin de victoires et on va avancer comme cela.Avez-vous senti un vrai collectif ?Oui et c'est le plus important. Je l'ai déjà dit et je vais le répéter : on n'a pas un effectif comme Paris ou Monaco. Mais si l'on joue collectif jusqu'au bout, que l'on court deux fois plus, le travail finira par payer. Il faut aborder tous les matchs avec la même envie et tout donner pour ne rien regretter à la fin.Vous n'avez pas pris de but pour votre première association avec Maxime Gonalons. Cela semble bien fonctionner? La solidité, il faut la montrer sur la durée. On a déjà vu que l'on peut être solide dans un match et en prendre deux ou trois le match d'après. La durée va montrer si nous sommes capables ou pas d'être solides. Jeudi, on n'a pas pris de but et ça s'est bien passé avec Maxime (Gonalons). Mais si on n'a pas pris de but, c'est parce que tout le monde à travaillé. Les attaquants, les milieux et les défenseurs? Et ça, c'est bien.

« Il faut aller chercher des points à l'extérieur »

Vous vous déplacez dimanche à Monaco. Affrontez Falcao, est-ce un bon test pour une charnière ?Cela va être un grand test pour tout le monde. On va là-bas contre une équipe qui va jouer le titre avec Paris, qui a de très grands joueurs et qui, malgré le dernier match contre Sochaux, est en forme et marque des buts.Comment défend-on contre Falcao ?Je n'y ai pas pensé mais on va défendre comme pour chaque match. On va bien se préparer car à côté de Falcao, il y a des joueurs qui peuvent aussi nous mettre en danger. Avez-vous de la pression sur ce match ou allez-vous jouer libéré vu le niveau de votre adversaire ?On a de la pression car on traverse une période très difficile. On a perdu beaucoup de points à domicile et il faut donc aller en chercher à l'extérieur. Après, c'est Monaco. Ils sont favoris et ils ont peut-être plus de pression que nous. Mais vu notre situation, on en a quand même.

« Ce n'est pas facile pour les supporters »

On imagine que vous n'avez pas envie de jouer le maintien?Ah non (rires). Je n'ai jamais pensé à cela et je ne veux pas y penser. En ce moment, nous ne sommes pas à notre place. On a perdu beaucoup de points bêtement. Maintenant, il faut que l'on avance. On est onzième et j'espère que le week-end prochain, on aura gagné quelques places. Il faut y aller match après match et ne pas s'enflammer. Sur les treize derniers matchs, on en est à deux victoires, ce n'est pas beaucoup.Est-ce important d'avoir toujours le soutien des supporters malgré des moments difficiles ?C'est très important. Je les remercie encore une fois car ils sont derrière nous. Ce n'est pas facile pour eux car ils ont été habitués à voir Lyon gagner des titres. Je comprends que la situation actuelle est difficile à accepter. Ils sont derrière nous et ça nous fait beaucoup de bien mais il faut gagner des matchs car cela peut vite changer.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant