Milan AC : Paolo Maldini explique pourquoi il a refusé le poste de directeur technique

le
0
Milan AC : Paolo Maldini explique pourquoi il a refusé le poste de directeur technique
Milan AC : Paolo Maldini explique pourquoi il a refusé le poste de directeur technique

Alors que les nouveaux propriétaires chinois lui avaient proposé le poste de directeur technique dans le prochain organigramme de l’AC Milan, Paolo Maldini a décliné l’offre. L’ancien défenseur italien a expliqué qu’il ne partageait pas la même vision que la direction.

Le rêve est passé. Alors que tous les supporters de l’AC Milan souhaitaient le voir faire son grand retour au club, Paolo Maldini ne va pas réapparaître dans le paysage rossonero. L’ancien capitaine de la sélection italienne a expliqué, dans une longue lettre publiée sur son compte Facebook, pourquoi il avait refusé le poste de directeur technique proposé par la nouvelle direction chinoise. Morceaux choisis.

Maldini n’a jamais parlé d’argent

La réponse négative de l’ancien numéro 3 des Rossoneri n’est pas vraiment une surprise. Depuis quelques jours, la presse italienne avait révélé qu’entre l’offre formulée par Marco Fassone (nouveau directeur général du club placé par les nouveaux investisseurs chinois) et les demandes de Paolo Maldini, il existait un gouffre. Rôle mal défini, objectifs divergents, idées différentes, les deux parties étaient loin de trouver un terrain d’entente. « Je voudrai éclaircir quelques points : Je n'ai pas avancé de demandes économiques, a indiqué la légende milanaise. Je ne veux pas être un simple porte drapeau. Je l’ai dit dès mon premier rendez-vous. J’ai toujours dit que la définition de ce rôle serait la clé d’une possible collaboration. Mais je n’ai jamais demandé un rôle à la Galliani, d’avoir les pleins pouvoirs. »

Maldini : « Je revendique ma liberté de penser »

Si Paolo Maldini n’est jamais revenu à l’AC Milan, c’est aussi parce qu’il entretient de très mauvais rapports avec Adriano Galliani, l’administrateur délégué du club, qui fait la pluie et le beau temps en Lombardie. « On m’a proposé le rôle de directeur technique, mais avant ça, un directeur sportif (Mirabelli), homme de confiance de l’administrateur délégué (Galliani) a été nommé. J’aurai du prendre des décisions sur l’achat ou la vente de joueurs avec eux. En cas de désaccord, Fassone aurait eu le dernier mot. Je ne pense pas que les conditions étaient réunies pour former une équipe dirigeante victorieuse. » Paolo Maldini exprime juste un point de vue, il donne sa version des faits sans émettre la moindre critique. « Milan a le droit de choisir ses collaborateurs selon ses critères, a-t- il écrit. Je ferai la même chose. Mais je revendique mes valeurs et ma liberté de penser. Elles seront toujours plus importantes que n’importe quel autre engagement. »

Maldini : « Je dois respecter l’AC Milan et ses supporters »

Icone et légende du club avec lequel il a remporté cinq Ligues des Champions (1989, 1990, 1994, 2003 et 2007), l’Italien a tenu à adresser un message sincère aux supporters rossoneri avec qui il est très lié. « Je suis très attaché à l’AC Milan alors je dois faire attention, être précis et professionnel lorsque l’on me propose un poste. Certes, il aurait été plus facile de me laisser gagner par l’émotion en acceptant ce rôle sans prendre en compte les conséquences. Mais je ne peux pas faire ça. Je dois respecter les valeurs qui m’ont accompagné durant toute ma vie. Je dois respecter les nombreux tifosi qui se sont identifiés à moi par passion, volonté et sérénité. Je dois respecter Milan et je dois aussi me respecter. »
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant