Mikhaïl Khodorkovski pourrait retrouver ses milliards "placés" en Suisse

le
2
La justice suisse n'a pas cédé aux exigences du Kremlin, qui souhaitait récupérer les milliards du magnat déchu.
La justice suisse n'a pas cédé aux exigences du Kremlin, qui souhaitait récupérer les milliards du magnat déchu.

L'information a été lancée lundi par le député socialiste zurichois Andreas Gross, puis confirmée par le ministère des Affaires étrangères suisse : Mikhaïl Khodorkovski, actuellement en exil en Allemagne, a déposé une demande de visa Schengen pour la Suisse. Il pourrait venir s'établir en Suisse, où vit déjà Inna, son épouse. Également membre du Conseil de l'Europe, Andreas Gross a rencontré l'ancien patron du pétrolier Ioukos en détention pendant l'hiver 2010-2011. Il s'est personnellement investi pour que la situation de l'ex-magnat russe du pétrole ne se dégrade pas en prison.

Le parlementaire suisse souligne que si Mikhaïl Khodorkovski possède encore de l'argent, "de quoi lui permettre de ne plus travailler jusqu'à la fin de sa vie", il le doit au Tribunal fédéral, la plus haute instance judiciaire de la Confédération, qui a levé le séquestre sur ses avoirs entre 2004 et 2007. Pendant des années, Moscou a tenté, en vain, de faire main basse sur cinq milliards d'euros placés dans cinq banques en Suisse par l'oligarque et ses proches.

Cinq milliards dans cinq banques

Il y a une décennie, reprenant en main le secteur des hydrocarbures, le pouvoir russe faisait emprisonner l'oligarque Mikhaïl Khodorkovski, démantelait son empire industriel, notamment le pétrolier Ioukos, et lançait des commissions rogatoires en Suisse afin de bloquer puis de récupérer une partie de l'immense fortune du milliardaire russe, alors âgé de 42...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • pierry5 le mardi 7 jan 2014 à 22:54

    Ce sale type a détourné des milliards et est considéré par les occidentaux comme un héros !!On a compris que ce n'est pas le malfaisant qui est condamnable pour les occidentaux mais le fric qu'on peut en tirer.

  • Berg690 le mardi 24 déc 2013 à 17:19

    Les requins ne se font pas de tort entre eux, surtout quand il y à des miettes à récupérer.