Mikhaïl Kalachnikov a eu des remords

le
0
Mikhaïl Kalachnikov, inventeur du célèbre fusil d'assaut qui porte son nom, en 1997, dans son domicile d'Ijevsk, en Russie.
Mikhaïl Kalachnikov, inventeur du célèbre fusil d'assaut qui porte son nom, en 1997, dans son domicile d'Ijevsk, en Russie.

Il a beau avoir inventé l'arme la plus meurtrière de l'histoire, Mikhaïl Kalachnikov était avant tout un être humain doté de sentiments. Six mois avant sa mort, le concepteur du fusil d'assaut le plus vendu au monde - il a été écoulé à près de 100 millions d'exemplaires -, a émis de profonds remords quant à la portée néfaste de sa création. "Ma douleur est insupportable : si mon fusil a ôté la vie à des humains, moi, Mikhaïl Kalachnikov, fils d'une paysanne, chrétien orthodoxe, suis-je responsable de la mort de ces humains, même s'ils étaient des ennemis ?" a-t-il écrit le 7 avril dernier dans une lettre envoyée à l'Église orthodoxe de Russie, rapporte le quotidien Izvestia. Peu onéreux, facile d'utilisation et d'entretien, l'AK-47 s'est rapidement propagé, depuis sa création en 1947, sur tous les terrains de conflits au monde. La "Kalach" est même devenue le symbole de la lutte armée pour l'indépendance dans de nombreux pays, ornant même certains drapeaux, comme celui du Mozambique ou du mouvement chiite libanais Hezbollah. On la retrouve encore aujourd'hui en nombre au sein de la rébellion syrienne, affrontant les chars et les avions du régime de Bachar el-Assad.Criminels et enfants soldats "Mikhaïl Kalachnikov a inventé son arme pour défendre sa patrie et non pas pour que des terroristes d'Arabie Saoudite s'en servent", a argué Alexandre Volkov, porte-parole du patriarche Kirill, chef de l'Église orthodoxe russe, à qui...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant