Mikhaïl Gorbatchev a «honte» de la Russie

le
0
L'ancien leader soviétique dénonce le manque de démocratie dans son pays et fustige l'attitude ostentatoire des nouveaux riches russes.

Un entretien fleuve. Mercredi, Mikhaïl Gorbatchev, le dernier dirigeant de l'URSS, a vertement critiqué la vie politique russe et le comportement de sa classe dirigeante, dans une interview accordée au journal d'opposition russe Novaïa Gazeta. Près de vingt ans après la fin de la perestroïka qu'il avait lancée, l'ancien président soviétique, qui avait été contraint de quitter le pouvoir fin 1991, va jusqu'à affirmer avoir «honte» de son pays.

Lors de l'entretien, Gorbatchev pointe du doigt le système politique russe. Il critique la suppression de l'élection des gouverneurs par Vladimir Poutine, ex-président et actuel premier ministre. Depuis 2005, les gouverneurs russes, à la tête des régions, sont nommés directement par le président russe et non plus élus par le peuple.

L'ancien leader russe dénonce une véritable «imitation» de vie politique en Russie. «Le président Medvedev et Poutine font de leur mieux, mais au lieu de prendre des mesures concrètes i

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant