Migrants-Trump veut faire payer Mexico pour le mur frontalier

le
0
    MILWAUKEE, Wisconsin, 5 avril (Reuters) - Donald Trump a 
proposé mardi, alors que se tenaient les primaires républicaines 
et démocrates dans le Wisconsin, de bloquer les transferts de 
fonds effectués par les immigrés illégaux à destination du 
Mexique tant que Mexico n'aura pas accepté de financer en partie 
la construction d'un mur entre les deux pays. 
    Dans la primaire républicaine du Wisconsin, les sondages 
donnent la victoire au sénateur du Texas Ted Cruz, dernier 
candidat en mesure de souffler à Donald Trump l'investiture lors 
de la convention du Grand Old Party pour le scrutin présidentiel 
du 8 novembre. 
    Un document diffusé mardi par l'équipe de campagne de 
l'homme d'affaires new-yorkais promet que celui-ci, s'il est élu 
à la Maison blanche, s'appuiera sur la législation 
antiterroriste pour empêcher les virements effectués par les 
immigrés illégaux mexicains, à moins que le Mexique accepte de 
verser entre cinq et dix milliards de dollars pour la 
construction du mur. 
    Selon l'équipe de Trump, les ressortissants mexicains vivant 
aux Etats-Unis, dont beaucoup de clandestins, transfèrent chaque 
année 24 milliards de dollars dans leur pays d'origine. 
    De son côté, son rival Ted Cruz a souligné l'importance de 
ce vote dans le Wisconsin. "Le pays tout entier a les yeux fixés 
sur nous. Il faut que l'unité des républicains se manifeste 
ici", a-t-il déclaré. 
    Dans le camp démocrate, Bernie Sanders dispose d'une petite 
avance sur Hillary Clinton dans les sondages et pourrait bien 
obtenir un nouveau succès face à l'ancienne secrétaire d'Etat. 
 
 (Steve Holland avec Susan Heavey et Doina Chiacu; Guy Kerivel 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant