Migrants, Syrie, impôts : les principales annonces de François Hollande

le , mis à jour à 15:24
1
Migrants, Syrie, impôts : les principales annonces de François Hollande
Migrants, Syrie, impôts : les principales annonces de François Hollande

François Hollande a tenu ce lundi sa sixième conférence de presse semestrielle à l'Elysée. Au coeur de son intervention, le sujet brûlant des réfugiés (le pays en accueillera 24 000) et la Syrie, où la France effectuera des vols de reconnaissance dès demain, a annoncé le chef de l'Etat.

François Hollande a également profité de son intervention pour livrer des détails très attendus sur les modalités de la baisse d'impôts annoncée à la fin de l'été : 2 Mds€ et plus de 8 millions de foyers concernés.

Le chef de l'Etat, qui entame les 20 derniers mois de son mandat avec une popularité toujours très faible, est en revanche resté plus flou sur son surprenant mea culpa concernant la suppression de la TVA sociale lancée par son prédécesseur et toujours rival Nicolas Sarkozy.

 

NOTRE QUESTION DU JOUR. Croyez-vous encore au clivage gauche-droite dans la vie politique ?

VIDEO. Hollande confirme des baisses d'impôts pour 2016

VIDEO. Les principales annonces de François Hollande

Revivez la conférence de presse de François Hollande minute par minute

13h30. Vallaud-Belkacem applaudit. «C'est une conférence de presse que j'ai trouvée grave digne et très claire», affirme sur i-Télé la ministre de l'Education nationale, Najat Vallaud-Belkacem. «C'est un président qui a porté haut et fort l'idée de la France, l'identité même de la France», poursuit-elle.

13h09. Hortefeux cherche la lumière. François Hollande « pratique une fois de plus le clair obscur. Ce qui est clair malheureusement c'est qu'on ne touche pas au temps de travail. On ne parle pas ou on glisse très vite sur la question du chômage. On ne dit pas un mot sur le grand défi qui est le nôtre, la compétitvité. Parrallèlement on est dans l'obscurité. L'obscurité sur la fiscalité. Sur la politique migratoire », réagit l'ancien ministre de l'Intérieur Brice Hortefeux sur BFM TV. « Finalement la seule vraie information, c'est qu' il ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 le lundi 7 sept 2015 à 16:20

    A-t-il identifié et arrêté ceux qui ont bloqués l'A1 le 29 août dernier?