Migrants : Paris et Berlin appellent à la mobilisation européenne

le
0
Migrants : Paris et Berlin appellent à la mobilisation européenne
Migrants : Paris et Berlin appellent à la mobilisation européenne

Alors que plus de 100 000 migrants sont arrivés dans l'Union européenne en juillet, le ministre français de l'Intérieur Benard Cazeneuve a annoncé jeudi soir de Berlin une réunion sur la crise migratoire «à la mi-octobre» à Paris avec les ministres de l'Intérieur et des Affaires étrangères des 28.  Avec son homologue allemand Thomas de Maizière, il a appelé à la solidarité et à la mobilisation.

Cette réunion, qui sera suivie d'une seconde à Berlin, aura pour but de préparer le sommet européen de La Valette (Malte) en novembre, consacré à la coopération avec les pays africains, a indiqué Benard Cazeneuve. A ce sommet, les Européens comptent obtenir des pays africains invités qu'ils intensifient leurs efforts pour empêcher les migrants de tenter la traversée de la Méditerranée, et qu'ils mettent effectivement en œuvre les accords passés avec les pays européens pour reprendre leurs ressortissants.

Thomas de Maizière a ainsi souhaité que la Commission européenne fasse avancer les accords de réadmission avec les pays où les migrants peuvent retourner «sans craindre de persécutions», la règle devant être «une aide seulement s'il y a une possibilité de faire réadmettre les ressortissants de ces pays.

Le ministre allemand déplore la lenteur des institutions européennes

Le ministre allemand a jugé «inacceptable que les institutions européennes continuent à travailler à la lenteur actuelle», car il se passe selon lui «trop peu dans la mise en œuvre des décisions qui ont déjà été prises».

 «Nous voulons aboutir à ce que les hot spots soient érigés d'ici la fin de l'année en Grèce et en Italie», a déclaré le ministre allemand, en allusion à ces centres de tri en Grèce ou en Italie destinés à faire la distinction entre personnes pouvant relever du statut de réfugiés et migrants économiques irréguliers.

Thomas de Maizière (CDU) avait  annoncé mercredi que l'Allemagne attendait ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant