Migrants-Orban prêt à examiner un système de quotas

le
0

BRUXELLES, 3 septembre (Reuters) - Le Premier ministre hongrois Viktor Orban s'est dit prêt jeudi à examiner un système de répartition contraignant des migrants au sein de l'Union européenne, même s'il a souligné ne pas avoir reçu une telle offre de la part des responsables européens. Lors d'une conférence de presse à Bruxelles, le dirigeant nationaliste hongrois a néanmoins répété son opposition de principe à un système de quotas au motif qu'il encouragerait de nouvelles arrivées de migrants. La France et l'Allemagne ont proposé jeudi la mise en place d'un "mécanisme permanent et obligatoire" de répartition des réfugiés au sein de l'Union européenne. (voir ID:nL5N1193Q1 ) Viktor Orban a souligné que la priorité de la Hongrie était de renforcer sa frontière avec la Serbie, le long de laquelle les autorités hongroises ont entrepris la construction d'une clôture de 175 km. Il a ajouté que Budapest érigerait également une clôture à la frontière entre la Hongrie et la Croatie si les migrants venaient à emprunter cette route alternative. Le Premier ministre hongrois a également refusé que son pays accueille un "grand nombre de musulmans", en évoquant la tutelle longtemps exercée sur la Hongrie par l'empire ottoman. (Alastair Macdonald, Jean-Philippe Lefief et Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant