Migrants-MSF met fin à ses opérations de secours en Méditerranée

le
0
    LONDRES, 5 janvier (Fondation Thomson Reuters) - 
L 'organisation Médecins Sans Frontières (MSF) a annoncé mardi la 
fin des opérations de secours qu'elle avait mises en place 
l'année dernière en Méditerranée pour réduire le nombre de 
migrants et réfugiés qui se noient en tentant de gagner 
l'Europe. 
    MSF précise dans un communiqué que ses trois bateaux ont 
secouru au cours des huit derniers mois plus de 20.000 personnes 
lors de 120 opérations de recherche et sauvetage. 
    Selon l'Organisation internationale pour les migrations 
(OIM), au moins 3.771 migrants sont morts en 2015 en tentant la 
traversée de la Méditerranée. 
    "Nous restons absolument convaincus de l'importance de 
recherches et sauvetages pour sauver des vies. Nous sommes 
médecins et les recherches et sauvetages ne devraient pas être 
notre travail", explique Stefano Argenziano, le responsable des 
opérations de migration de MSF. 
    "Nous espérons sincèrement que les ressources européennes 
seront suffisantes en 2016 et que nos bateaux ne seront pas 
requis." 
    L'ONG indique néanmoins qu'elle restera mobilisée dans le 
cas où l'Union européenne ne remplirait pas ses obligations de 
sauvetage en mer. 
    MSF appelle par ailleurs les pays européens à s'entendre sur 
un moyen de permettre aux demandeurs d'asile de venir en Europe 
de manière légale et sécurisée, ce qui leur éviterait de tomber 
sous la coupe des réseaux de trafiquants qui les envoient en mer 
sur des bateaux inadaptés et surchargés. 
    "Ce qui mettra un terme à ces morts en Méditerranée et en 
mer Egée, c'est la mise en oeuvre de pratiques et de politiques 
qui fournissent des canaux sécurisés et légaux à l'Union 
Européenne", souligne Brice de la Vigne, directeur des 
opérations de MSF. 
 
 (Magdalena Mis; Tangi Salaün pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant