Migrants : le Royaume-Uni va accueillir des milliers de réfugiés

le , mis à jour à 12:38
2
Migrants : le Royaume-Uni va accueillir des milliers de réfugiés
Migrants : le Royaume-Uni va accueillir des milliers de réfugiés

Réunion ministérielle dans la foulée de la publication de la photo d'un enfant de 3 ans mort sur une plage turque. Les ministres des Affaires étrangères de l'Union européenne se retrouvent ce vendredi à Luxembourg pour évoquer la question des migrants et l'hypothèse de quotas, mise sur la table par la France et l'Allemagne jeudi.

Dans un contexte de crispation croissante entre Européens, l'Allemagne et la France ont lancé jeudi une initiative commune pour «organiser l'accueil des réfugiés et une répartition équitable en Europe» de ces familles, qui fuient principalement la guerre en Syrie. Si le président François Hollande n'a pas repris l'expression de «quotas contraignants» utilisée par la chancelière Angela Merkel, il a accepté l'idée d'un «mécanisme permanent et obligatoire».

Le vice-président de la Commission européenne, Frans Timmermans, a parlé d'une «crise humanitaire et politique sans précédent» en Europe, demandant «des réponses européennes à un problème qui ne peut pas être résolu par les Etats individuellement». Une répartition équitable des réfugiés entre pays européens fait partie des priorités de la Commission européenne, qui devrait dévoiler le 9 septembre devant le Parlement, à Strasbourg, de nouvelles propositions. La Commission veut un mécanisme permanent de répartition face à l'urgence que connaissent notamment la Hongrie, l'Italie et la Grèce.

Des milliers de réfugiés supplémentaires au Royaume-Uni. Le Royaume-Uni est prêt à «en faire davantage» pour surmonter la crise des migrants en Europe et à accueillir «des milliers de réfugiés syriens supplémentaires», a annoncé le Premier ministre, David Cameron. «Face à l'ampleur de la crise et à la souffrance des gens, je peux annoncer que nous en ferons davantage en accueillant des milliers de réfugiés syriens supplémentaires», a-t-il dit devant la presse à Lisbonne (Portugal).

«Nous poursuivons notre démarche ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 le vendredi 4 sept 2015 à 12:52

    Cameron change d'avis en fonction des décions allemandes et française. Il ne fait que créer le chaos à Calais avec son manque de courage.

  • mjjmimi le vendredi 4 sept 2015 à 10:55

    L'ONU devrait aussi appeler les pays Arabo-Musulmans, souvent immensément riches, à accueillir leurs frères. Pourquoi ne le font-ils pas ?