Migrants : le PS bat le rappel pour accueillir davantage de réfugiés

le , mis à jour le
38
Migrants : le PS bat le rappel pour accueillir davantage de réfugiés
Migrants : le PS bat le rappel pour accueillir davantage de réfugiés

Après l'électrochoc provoqué par les photos du petit Aylan, les initiatives se multiplient pour faciliter l'accueil des réfugiés. Appel d'élus socialistes à un réseau de «villes solidaires», pétition, mobilisation citoyenne... Les photographies montrant l'enfant syrien de trois ans trouvé noyé sur une plage turque, ont déclenché un vaste mouvement, sur lequel le Parti socialiste s'est greffé.

Plusieurs caciques du PS sont montés au créneau. Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du parti, et Pierre Cohen, le président de la Fédération nationale des élus socialistes et républicains (Fnesr), ont lancé jeudi un appel à la «constitution d'un réseau de villes solidaires» qui s'engageraient à accueillir des réfugiés. Les visuels sont déjà prêts et le patron du PS n'hésite pas à se mettre en scène sur Twitter pour faire passer le message :

Dites-le haut et fort ! #réfugiés Téléchargez le visuel >> http://t.co/WeRz4NCATL

cc @jccambadelis pic.twitter.com/6SZZ14K4fr— Parti socialiste (@partisocialiste) 3 Septembre 2015

Rue de Solférino, au siège du PS, des listes de villes sont dressées. « Les volontaires s’engagent simplement à offrir aux familles un hébergement d’urgence, de quoi se nourrir et se soigner », souligne Nicolas Soret, le directeur de la Fnesr. Voire de quoi scolariser les enfants.

De son côté, le secrétaire du PS et député de Haute-Garonne, Christophe Borgel signait avec une dizaine de maires de son département un appel en faveur des réfugiés intitulé «Nous sommes prêts à accueillir».

Avec les maires de ma circonscription, nous sommes prêts à accueillir : http://t.co/POwyiQ7qQC #migrants #toushumains— Christophe Borgel (@chborgel) 3 Septembre 2015

A Strasbourg, le maire Roland Ries (PS) a appelé à une «mobilisation citoyenne». Dans le Lot, six conseillers départementaux souhaitent faire de leur ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.