Migrants-Le Monténégro craint d'avoir à fermer ses frontières

le
0
    LONDRES, 22 février (Reuters) - Le Monténégro devra fermer 
ses frontières aux migrants et aux réfugiés si les pays voisins 
prennent une telle décision, a déclaré lundi à Reuters le 
Premier ministre Milo Djukanovic. 
    L'ancienne république yougoslave, coincée entre la Serbie, 
l'Albanie et la mer Adriatique, n'est pas sur la route 
principale empruntée par les migrants dans les Balkans mais 
craint que la Macédoine ferme sa frontière avec la Grèce, ce qui 
pourrait inciter les réfugiés à passer par l'Albanie et le 
Monténégro. 
    "Si les pays européens (...) décident de fermer leurs 
frontières, que peut faire d'autre un pays comme le Monténégro ? 
Evidemment, il devra faire de même", a dit le Premier ministre, 
venu participer à Londres à une réunion de la Banque européenne 
pour la reconstruction et le développement (Berd). " 
 
 (Marc Jones, Guy Kerivel pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant