Migrants-La Norvège va construire une barrière dans l'Arctique

le
1
    OSLO, 24 août (Reuters) - La Norvège a entamé la 
construction d'une barrière à sa frontière avec la Russie dans 
la région de l'Arctique afin de contrôler l'arrivée de migrants 
qui empruntent cette voie pour rejoindre l'Europe du Nord depuis 
la fermeture de la route des Balkans. 
    Cette barrière, longue de 200 mètres et haute de 3,5 mètres, 
doit être érigée au poste frontière de Storskog afin de 
renforcer la sécurité à ce point d'entrée septentrional de 
l'espace Schengen. 
    Environ 5.500 migrants, principalement originaires de Syrie, 
sont entrés en Norvège par ce point de passage l'an dernier. 
    Les organisations humanitaires et des représentants de 
l'opposition ont estimé que cette mesure allait dissuader les 
réfugiés fuyant les persécutions dans leur pays et qu'elle 
rappelait les heures sombres de la Guerre froide. 
    La barrière va être érigée dans les prochains mois avant 
l'installation de l'hiver afin de rendre plus compliquée 
l'entrée en Norvège en franchissant la frontière sous le couvert 
d'une forêt locale. 
    Des travaux préparatoires ont été entamés avec le retrait de 
vieilles barrières en bois qui servaient à contrôler les 
troupeaux de rennes vivant dans la région. 
    "La barrière est une initiative responsable", a commenté le 
vice-ministre de la Justice Ove Vanebo. 
    Moscou et Oslo ont pris des mesures restrictives le long de 
cette route pour ralentir l'afflux de réfugiés qui jugent ce 
trajet moins dangereux que la traversée de la Méditerranée en 
bateau. 
     
 
 (Alister Doyle; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M940878 il y a 12 mois

    au moins ils agissent eux !