Migrants-La décision de l'Autriche illégale-commissaire européen

le
0
    BRUXELLES, 18 février (Reuters) - Le commissaire européen 
aux Migrations et aux Affaires intérieures Dimitris Avramopoulos 
a écrit jeudi au gouvernement autrichien pour le prévenir que 
son projet d'instaurer une limite quotidienne au nombre de 
demandeurs d'asile autorisés à entrer dans le pays était 
contraire au droit européen. 
    "Ce que les Autrichiens ont décidé n'est pas conforme au 
droit européen", a déclaré Avramopoulos, à Reuters. "J'envoie la 
lettre leur disant que ce qu'ils ont décidé de faire n'est pas 
compatible avec la législation européenne. Les Autrichiens sont 
obligés d'accepter les demandes d'asile sans mettre de plafond." 
    L'Autriche, qui est située sur la route des migrants qui 
souhaitent se rendre en Allemagne en provenance de Turquie via 
la Grèce, a annoncé mercredi soir qu'elle ne laisserait pas 
entrer plus de 3.200 personnes par jour à partir de vendredi. 
    La décision de l'Autriche est appuyée par la Slovénie qui a 
prévu de mettre en place une politique similaire par solidarité. 
    Un millier de migrants arrivent chaque jour au poste 
frontière le plus fréquenté de l'Autriche, à la frontière avec 
la Slovénie. C'est nettement moins que les 15.700 venus de 
Hongrie en un seul jour au plus fort de la crise migratoire, 
mais le nombre devrait à nouveau augmenter à l'arrivée du 
printemps. 
    L'Autriche a également annoncé mercredi soir qu'elle 
limiterait à 80 par jour le nombre de demandes d'asile.   
 
 (Alastair Macdonald et Gabriela Baczynska; Danielle Rouquié 
pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant