Migrants: La Constitution hongroise serait amendée début novembre

le
0
    BUDAPEST, 4 octobre (Reuters) - Le Parlement hongrois 
pourrait amender la constitution dès le 8 novembre pour 
interdire toute installation obligatoire de migrants sur le sol 
du pays, a annoncé mardi Lajos Kosa, qui dirige le parti Fidesz 
au pouvoir. 
    Il a précisé lors d'une conférence de presse que cet 
amendement constitutionnel pourrait entrer en vigueur à la 
mi-novembre. 
    Tirant les leçons de l'échec du référendum, le Premier 
ministre hongrois, Viktor Orban, avait annoncé lundi son 
intention de réformer la Constitution afin d'empêcher l'Union 
européenne d'imposer des quotas de répartition de migrants en 
Hongrie.   
    Le "non" à cette politique européenne a été approuvé 
dimanche par 98,3% des électeurs hongrois, mais la 
participation, à 40%, n'a été suffisante pour que le résultat du 
référendum soit validé. 
 
 (Sandor Peto et Krisztina Than; Henri-Pierre André pour le 
service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant