Migrants-La Chine prête à écouter l'UE sur une action en Libye

le
0

PEKIN, 11 mai (Reuters) - Le ministère chinois des Affaires étrangères s'est dit disposé, lundi, à écouter les arguments de l'Union européenne alors que celle-ci cherche à obtenir l'aval du Conseil de sécurité des Nations unies à une intervention militaire en Libye pour entraver le trafic de migrants. La chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini a évoqué l'envoi de soldats européens en Libye pour aider à la stabilisation du pays en cas de cessez-le-feu entre les deux gouvernements libyens rivaux. Une telle action nécessiterait l'accord des Libyens, mais aussi de Pékin et Moscou qui disposent d'un droit de veto au Conseil de sécurité. La Russie a déjà exprimé de fortes réticences envers un projet de résolution rédigé par la France, la Grande-Bretagne, la Lituanie et l'Espagne qui propose que les bateaux utilisés pour le transport clandestin de migrants soient "identifiés, saisis et détruits". (voir ID:nL5N0XX5W9 ) La porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères a de son côté déclaré que son pays soutenait la lutte contre le crime international organisé, dont l'immigration illégale, tout en insistant sur la nécessité d'en traiter les causes comme la pauvreté. "Nous sommes disposés à écouter les arguments détaillés des parties concernées", a répondu Hua Chunying à une question sur les intentions de la Chine à l'Onu. Federica Mogherini doit s'exprimer dans la journée de lundi devant le Conseil de sécurité. (Ben Blanchard; Tangi Salaün pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant