Migrants-L'UE ne voit guère d'efforts turcs depuis l'accord du 29/11

le
1
    BRUXELLES, 17 décembre (Reuters) - L'Union européenne n'a 
guère d'éléments attestant que la Turquie s'emploie à réduire 
les départs de migrants de ses côtes vers les îles grecques, 
comme elle s'est engagée à le faire aux termes d'un accord signé 
avec Bruxelles, montre un rapport de la présidence 
luxembourgeoise du Conseil de l'UE.  
    Selon ce document, environ 4.000 personnes sont arrivées 
dans l'UE en provenance de Turquie depuis l'accord signé entre 
Bruxelles et Ankara le 29 novembre, contre 5 à 6.000 dans les 
semaines précédentes.  
    "Cette baisse peut cependant également être attribuée à 
d'autres facteurs", note le rapport, que Reuters a consulté. Le 
texte a été adressé mercredi aux dirigeants de l'UE en vue du 
sommet qui les réunit ce jeudi soir à Bruxelles. La crise 
migratoire figure à l'ordre du jour des discussions.  
    L'agence de surveillance des frontières extérieures de 
l'UE(Frontex) a déclaré la semaine dernière que le nombre de 
migrants et réfugiés arrivés illégalement en Grèce au mois de 
novembre s'était élevé à 108.000, soit deux fois moins qu'en 
octobre, mais elle a mis cette baisse sur le compte de la 
détérioration des conditions climatiques en mer Egée. 
    Avant le sommet de Bruxelles, le Premier ministre turc Ahmet 
Davutoglu rencontrera dans la journée la chancelière allemande 
Angela Merkel afin de discuter d'un projet consistant à 
acheminer directement de Turquie vers l'UE des réfugiés syriens. 
    Mais de nombreux dirigeants européens estiment que la mise 
en oeuvre d'un tel projet, tout comme le versement à Ankara 
d'une aide de 3 milliards d'euros promise le 29 novembre, 
dépendra des gages donnés par la Turquie, notamment pour freiner 
l'activité des passeurs.  
 
 (Alastair Macdonald; Jean-Stéphane Brosse pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • oban07 le jeudi 17 déc 2015 à 12:51

    2 choses intéresse la turquie- le pognon pris à l'Europe pour dire qu'ils vont faire quelque chose !....- faire la contrebande du pétrole avec l'EI