Migrants-L'UE mène une politique d'autodestruction, dit Orban

le
0
    BUDAPEST, 16 septembre (Reuters) - Le Premier ministre 
hongrois Viktor Orban a estimé vendredi que le Conseil européen 
de Bratislava n'avait pas modifié la politique de l'Union 
européenne en matière d'immigration, ce qu'il a qualifié de 
"naïf et auto-destructeur". 
    Lors de ce somme, le président français François Hollande a 
déclaré que l'UE devait "renforcer encore les frontières 
extérieures", tandis que la chancelière Angela Merkel rappelait 
l'objectif de "stopper l'immigration irrégulière" et de 
combattre les "causes profondes" de migrations qui déstabilisent 
l'Europe.   
    Si l'Allemagne n'impose pas de plafond précis au nombre de 
migrants qui veulent entrer dans l'UE, un nombre massif de 
personnes seront attirées en Europe par "effet de succion", a 
déclaré Viktor Orban. 
    "Il faut que quelque chose se passe à cet égard", a déclaré 
le chef du gouvernement hongrois. 
    Il a ajouté que les chefs d'Etat et de gouvernement des pays 
de l'UE se trouvant le long de la route migratoire des Balkans, 
notamment l'Autriche et l'Allemagne, se réuniraient à Vienne le 
24 septembre pour tenter de trouve un moyen d'avancer sur le 
dossier. 
 
 (Marton Dunai et Sandor Peto; Danielle Rouquié pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant