Migrants-L'Otan trouve un accord sur les navires en mer Egée

le
0
    BRUXELLES, 25 février (Reuters) - Les alliés de l'Otan ont 
surmonté les tensions entre Athènes et Ankara et se sont mis 
d'accord sur un plan fixant comment leurs navires de guerre en 
mer Egée pourront aider Turquie et Grèce à contrer les réseaux 
de passeurs de migrants, a annoncé jeudi matin le secrétaire 
général de l'Alliance atlantique, Jens Stoltenberg. 
    Au terme de discussions qui se sont poursuivies tard dans la 
nuit à Bruxelles, les représentants des pays de l'Otan ont fixé 
le cadre dans lequel les navires envoyés en Egée début février 
pourront travailler avec les gardes-côtes turcs et grecs ainsi 
qu'avec Frontex, l'agence européenne des frontières, pour sauver 
les migrants en mer et les reconduire en Turquie. 
    "Les forces de la Grèce et de la Turquie n'opéreront pas 
dans les eaux territoriales et l'espace aérien de l'autre", 
a-t-précisé Jens Stoltenberg. 
    Les relations entre la Grèce et la Turquie sont 
traditionnellement tendues et, depuis l'accord conclu par les 
ministres de la Défense de l'Otan le 11 février sur le 
déploiement de navires de guerre en mer Egée, le ministre grec 
de la Défense, Panos Kammenos, a accusé Ankara de chercher à 
saper sa mise en oeuvre. 
    L'un des problèmes était de savoir où les navires de guerre 
grecs et turcs devaient patrouiller, et si leur présence devait 
servir de précédent à des revendications sur des eaux 
territoriales contestées. 
    La chancelière allemande, Angela Merkel, et le Premier 
ministre turc, Ahmet Davutoglu, cherchaient à obtenir le 
déploiement de cette mission de l'Otan afin d'aider l'Europe à 
venir à bout de la crise migratoire en cours, la pire depuis les 
lendemains de la Seconde Guerre mondiale.  
    Plus d'un million de demandeurs d'asile sont arrivés l'an 
dernier sur le vieux continent, et, depuis le début de 2016, 
plus de 110.000 autres sont arrivés en Grèce et en Italie, selon 
les derniers chiffres de l'Organisation internationale pour les 
migrations (OIM) (voir  ) 
 
 (Robin Emmott; Eric Faye pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant