Migrants-L'idée européenne en péril, prévient une ministre allemande

le
1

ANKARA, 3 septembre (Reuters) - L'idée européenne pâtirait d'un échec de l'Union à résoudre la crise des migrants, a déclaré jeudi en Turquie la ministre allemande du Travail, Andrea Nahles, plaidant pour une répartition plus juste des réfugiés en Europe. S'exprimant lors d'un point presse avant une réunion des ministres des Finances et des banquiers centraux du G20, la ministre a estimé que l'UE se trouvait à un carrefour et que la mauvaise gestion de l'afflux de migrants alimentait le scepticisme à l'égard des institutions. "Nous avons besoin d'une meilleure répartition des réfugiés parce que nous ne voyons pas la fin (du problème). Ce serait beaucoup plus simple si la pression n'était pas uniquement exercée sur la Suède, l'Allemagne ou l'Autriche." Elle a par ailleurs fustigé des propos tenus par le Premier ministre hongrois Viktor Orban qui a déclaré que, puisque tant de migrants souhaitaient gagner l'Allemagne, il s'agit d'un problème allemand. "Si nous ne sommes pas capables de régler ce problème en tant qu'Europe et que nous commençons à dire: 'C'est un problème allemand, c'est un problème suédois, c'est un problème italien', alors l'idée d'Europe est en péril." (Jonny Hogg,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6445098 le jeudi 3 sept 2015 à 15:42

    les pays de l'est qui ont un instinct de survie, ne veulent pas des migrants. ils ont bien raison, et nous devrions faire de même au lieu d'organiser notre inva/sion. que l'Allemagne garde ses problèmes pour elle, elle qui veut tant accueillir les migrants.