Migrants-L'Autriche renforce les contrôles à sa frontière est

le
0

(Actualisé avec citations, détails §5-8) VIENNE, 31 août (Reuters) - L'Autriche a renforcé les contrôles sur ses frontières orientales, a annoncé lundi la ministère autrichienne de l'Intérieur après la découverte la semaine passée de 71 migrants morts dans un camion frigorifique en provenance de Hongrie et abandonné sur le bord d'une autoroute. "Nous allons effectuer pendant une période de temps non déterminée des contrôles à tous les points de passage frontaliers importants dans la région est et vérifier tous les véhicules pouvant être utilisés comme cache pour des personnes victimes de trafic", a déclaré Johanna Mikl-Leitner sur la radio ORF. Les pays frontaliers de l'Autriche à l'est sont la Hongrie, la Slovaquie, la Slovénie et la République tchèque. S'exprimant ensuite devant la presse, la ministre a estimé que ces contrôles ne constituaient pas une violation aux règles de libre circulation à l'intérieur de l'espace Schengen dont font partie l'Autriche et ses voisins orientaux. "Nous ne sommes pas en infraction avec Schengen", a-t-elle affirmé ajoutant que les opérations qui étaient menées ne s'apparentaient pas aux classiques vérifications frontalières. Le directeur général de la sécurité publique autrichienne, Konrad Kogler, présent aux côtés de la ministre, a annoncé que les mesures avaient déjà porté leurs fruits. "Dans les heures qui ont suivi la mise en oeuvre de ces mesures en accord avec l'Allemagne, la Hongrie et la Slovaquie, nous avons pu récupérer plus de 200 réfugiés dans ce type de véhicules et nous avons interpellé cinq passeurs", a-t-il dit. L'autoroute M1 reliant la Hongrie à l'Autriche a enregistré lundi matin 20 kilomètres d'embouteillage en raison de ces contrôles effectués par les autorités autrichiennes, a rapporté l'agence de presse hongroise MTI. Outre cet axe majeur, une autre voie de circulation importante entre les deux pays était affectée par des ralentissements, a indiqué le centre hongrois de circulation routière cité par MTI. Au cours des trois derniers jours, la police hongroise a interpellé près 8.800 migrants entrés en Hongrie à partir de la Serbie en dépit de la barrière construite le long des 175 km de frontière entre les deux pays. (Shadia Nasralla et Karin Strohecker, avec Krisztina Than à Budapest; Pierre Sérisier pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant