Migrants : l'accueil des réfugiés coûtera 10 milliards d'euros à l'Allemagne

le
0
Migrants : l'accueil des réfugiés coûtera 10 milliards d'euros à l'Allemagne
Migrants : l'accueil des réfugiés coûtera 10 milliards d'euros à l'Allemagne

Un long calvaire qui commence à prendre fin. Partis de Hongrie, des milliers de migrants arrivent en Autriche et en Allemagne, ce samedi, après une marche débutée la veille alors que Budapest, débordée, a décide de ne plus les conduire en bus à la frontière.  

En fin d'après-midi, l'Autriche avait déjà recensé 6.500 nouveaux arrivants alors que le pays prévoit 10 000 personnes dans la journée. De son côté, l'Allemagne en attend jusqu'à 7.000.

Un coût multiplié par deux

Un accueil qui pose la question du coût outre-Rhin. Si la chancelière Angela Merkel a assuré qu'elle vise toujours l'équilibre budgétaire, le Frankfurter Allgemeine Zeitung chiffre les dépenses de la prise en charge des réfugiés à 10 milliards d'euros pour 2015, soit quatre fois plus que l'an dernier.  

Une augmentation proportionnelle à celle des demandeurs d'asile qui devraient être de 800 000 cette année. Le gouvernement prévoyait un budget de 5,6 milliards d'euros pour 450 000 personnes.  Le chiffre de 10 milliards serait atteint si les demandeurs d'asile restent un an dans le pays. Le coût par réfugié pour une commune est évalué entre 12 000 et 13 000 euros, il comprend l'hébergement, la nourriture, le suivi médical, des cours linguistiques et 143 euros mensuels. 

Les autres pays s'activent

Un large éventail de mesures a été pris ces derniers jours, notamment après la publication de la photo de l'enfant syrien mort Aylan, dans plusieurs pays européens de nouvelles dispositions ont été prises ce samedi. 

Le Premier ministre finlandais prêt à aider en personne. Juha Sipilä, a annoncé à la télévision publique ce samedi qu'il se proposait d'héberger des réfugiés dans une maison à la campagne qu'il occupe rarement du fait de ses fonctions à Helsinki, la capitale. A Malte, la petite ONG Moas, responsable d'un bateau de secours au large de la Libye, a récolté 1,5 million d'euros de dons en moins de trois jours, ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant